Afrique: Les Seychelles - Une des destinations touristiques les plus sûres au monde

Les Seychelles restent l'une des destinations les plus sûres au monde, déclare samedi un haut responsable du gouvernement.

C'est le ministre des affaires étrangères et du tourisme, Sylvestre Radegonde, qui a fait cette déclaration suite à des déclarations dans les médias internationaux selon lesquelles la nation insulaire a enregistré des cas de la nouvelle variante, l'omicron.

Selon la ministre de la santé des Seychelles, Mme Peggy Vidot, aucun cas de la nouvelle variante sud-africaine n'a été signalée à ce jour dans la nation insulaire.

Les Seychelles sont un archipel touristique situé à plus de mille kilomètres de l'Afrique continentale.

Samedi, le pays a restreint les déplacements en provenance de sept pays d'Afrique Austral, à savoir l'Afrique du Sud, le Botswana, l'Eswantini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie et le Zimbabwe, où la plupart des cas ont été signalés.

Mme Radegonde a rassuré les visiteurs qui prévoient de passer leurs vacances aux Seychelles en décembre que la destination reste très sûre.

"Le pays dispose d'un système de santé moderne et robuste, assorti de mesures strictes pour contrôler toute propagation éventuelle du virus", déclare la ministre du tourisme, Mme Radegonde.

Ces mesures comprennent des tests PCR obligatoires avant d'entrer et de sortir du pays, ainsi que le maintien de mesures sanitaires strictes lors de leur séjour aux Seychelles.

"Lorsque nous regardons les statistiques du nombre de cas infectés, nous avons enregistré qu'une douzaine de touristes qui ont été testés positifs depuis mars de cette année, lorsque le pays a rouvert ses frontières au tourisme", ajoute la ministre Radegonde.

En janvier, les Seychelles ont été le premier pays africain à mener une campagne de vaccination. En octobre de cette année, plus de 80 % de la population a été vaccinée.

Au cours de la première semaine de novembre, les Seychelles ont enregistré leurs taux d'infection les plus bas avec une moyenne mobile sur sept jours de 20 cas ou moins par jour.

Ce résultat est le fruit d'une campagne de vaccination, soutenue par une troisième dose de rappel administrée à 18 000 personnes à ce jour.

Depuis, l'archipel a également proposé le vaccin Pfizer aux adolescents âgés de 12 à 17 ans et a enregistré un taux de vaccination de 60 % dans cette tranche d'âge.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X