Congo-Brazzaville: Covid-19 - L'Institut Gamaleïa testera Spoutnik V contre un nouveau variant

L'Institut de recherche Gamaleïa testera l'efficacité du vaccin russe Spoutnik V contre un nouveau variant de covid-19 découvert au Botswana lorsqu'il recevra un échantillon.

C'est ce qu'a fait savoir, le 26 novembre à TASS, le directeur de l'Institut Alexandre-Guintsbourg. La découverte du variant a été rapportée par le journal The Daily Mail. Selon l'article, le nouveau variant avec trente-deux mutations pourrait être plus contagieux et plus résistant aux vaccins.

"Nous pourrons donner une réponse argumentée après que nous aurons ce variant. Pour l'instant, nous ne l'avons pas encore. Quand nous l'aurons, nous ferons des examens", a noté le directeur. Selon lui, une nouvelle version du vaccin Spoutnik V, en raison de nouveaux variants de la covid-19, pourrait n'être nécessaire que si son efficacité diminuait de 8-10 fois.

Pour Alexandre Guintsbourg, Spoutnik V fournit actuellement la plus large gamme d'anticorps neutralisants contre de divers variants de covid-19 par rapport aux autres vaccins populaires.

Le vaccin Spoutnik V a été enregistré en Russie le 11 août 2020 en devenant le premier vaccin contre le coronavirus officiellement autorisé dans le monde. Il s'agit du premier médicament sur la plate-forme d'adénovirus qui utilise une approche de rappel hétérogène. L'utilisation de deux vecteurs différents pour la première et la deuxième injections crée une immunité plus forte et durable.

En ce moment, Spoutnik V est enregistré dans soixante-dix pays du monde avec une population de quatre milliards de personnes.

Un premier cas confirmé du variant B.1.1.529 de covid-19 détecté en Belgique

Le premier cas confirmé du variant B.1.1.529 de la covid-19, découvert en Afrique du Sud, a été détecté en Belgique. C'est ce qu'a annoncé, le 26 novembre, le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke, dans une interview à LN24.

Un cas confirmé de ce nouveau variant a été enregistré en Belgique, a fait savoir le ministre en soulignant qu'il n'existe pour l'heure aucune preuve que ce variant est plus dangereux que le variant Delta.

Le premier homme infecté par le variant B.1.1.529 a été enregistré récemment au Botswana. Selon la radio SABC, il s'agirait d'un ressortissant d'Afrique du Sud. Aujourd'hui, c'est dans ce pays où l'on trouve le plus de personnes contaminées à ce nouveau variant. On en dénombre soixante-dix-sept. Les essais cliniques du variant B.1.1.529 viennent de commencer. Selon les premières conclusions des chercheurs sud-africains, ce variant pourrait contaminer aussi les personnes complètement vaccinées.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X