Sénégal: La DER va investir près de 8,5 milliards dans le secteur de l'élevage en 2022 (Macky Sall)

Dahra (Louga) — La Délégation générale à l'entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER) va injecter 8,5 milliards FCFA, en 2022, dans le secteur de l'élevage notamment dans les chaînes de valeurs lait, poulet et viande, a annoncé, samedi à Dahra (Louga), le chef de l'Etat.

"Globalement, la DER apportera en 2022, au secteur dans le cadre du projet d'appui et de valorisation des initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes (PAVIE), une enveloppe de 8 milliards 500 millions dédiée aux chaînes de valeurs : lait, poulet, bétail, viande", a dit Macky Sall.

Le chef de l'Etat, s'exprimant lors de la célébration de la 7ème édition de la Journée nationale de l'Elevage, a demandé à la DER "d'accélérer la procédure afin de mettre en place ce montant important".

Pour Macky Sall, "le renforcement du financement, c'est maintenir la dynamique de performance du secteur, de l'engagement collectif des acteurs des filières" qui a valu selon lui, au secteur "des résultats probants dont l'augmentation de la production nationale de lait".

La DER a déjà financé entre 2018 et 2021 près 9 milliards 530 millions de FCFA pour 17 092 bénéficiares. Ces financements concernent l'autonomisation pour 4 milliards 426 millions de FCFA, 2 milliards 194 millions de FCFA pour les très Petites et moyennes entreprises et des opérations Tabaski pour 2 milliards 626 millions de FCFA.

Le chef de l'Etat a aussi annoncé les financements prochains de l'opération Noël et d'une production laitière à hauteur de 284 millions 400 mille FCFA.

Il a réaffirmé son ambition de poursuivre la promotion du secteur de l'Elevage, en vue de la pleine valorisation des énormes potentialités pastorales du Sénégal et de réduire les importations de lait et de viande.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X