Sénégal: Assemblée nationale - Démarrage du marathon budgétaire

Le marathon budgétaire pour l'examen de la Loi de finances 2022 a démarré hier dimanche 28 novembre 2021. Le gouvernement y est représenté par Abdoulaye Daouda Diallo (ministre des Finances et du Budget) et Amadou Hott (ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération). Pour rappel, le projet de budget initial 2022 s'établit à 5198 milliards de FCfa.

Quant aux recettes, elles sont arrêtées à 3610,7 milliards de FCfa. Comparé à la loi de finances initiale (Lfi) 2021, il connaît une hausse des recettes de 384,8 milliards de FCfa et des dépenses de 424, 9 milliards de FCfa. " Depuis 2012, tous nos budgets, invariablement ont respecté au moins trois principes majeurs : notre besoin intérieur d'assainir les comptes publics, ancrer le Sénégal dans une dynamique de croissance forte, durable et inclusive et améliorer le quotidien de nos compatriotes en augmentant leur pouvoir d'achat ", a indiqué le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

" Nous avons beaucoup de projets qui vont nous aider à créer plus d'emplois notamment le programme des 100.000 logements avec la création de 630.000 emplois, le programme des zones économiques spéciales pour 81.000 emplois et les quatre agropoles ", a ajouté Amadou Hott. Cette première séance du marathon budgétaire a été consacrée aux institutions : Présidence de la République, Assemblée nationale, Haut Conseil des collectivités territoriales, Conseil économique, social et environnemental. Le budget de la Présidence de la République est arrêté à la somme de 72.231.549.548 FCfa. Pour l'Assemblée nationale, le budget est de 17.215.015.137 FCfa. Celui du Haut Conseil des collectivités territoriales (Hcct) à 8.550.000.000 FCfa.

Pour le Conseil économique social et environnemental, le montant est de 7.541.040.284 FCfa. 1.233.583.600 FCfa pour le Conseil constitutionnel, 2.452.252.000 FCfa pour la Cour suprême, 8.595.066.136 FCfa pour la Cour des Comptes et 27.029.796.583 FCfa pour le Secrétariat général du Gouvernement.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X