Madagascar: Vol d'organes - Deux individus arrêtés avec des yeux dérobés

Fin de parcours pour deux voleurs d'organes. En fin de semaine, deux individus ont été appréhendés par les militaires de la Zone de défense et de sécurité de Mandrare.

Des yeux humains ont été trouvés en leur possession. D'après les informations communiquées, les organes dérobés ont été arrachés sur des victimes qui résident dans les communes d'Ifotaka et Ebelo, dans le district d'Amboasary-Sud. Ce coup de filet et l'aboutissement d'une collaboration entre la 519e compagnie militaire qui a travaillé de concert avec le fokonolona.

Ayant manifesté un comportement suspect, les deux hommes ont attiré l'attention et se sont très vite faits coincer. D'autant plus que les vols d'yeux dans les localités indiquées ont fait grand bruit. Suivis à la trace, les deux acolytes n'ont pas pu aller bien loin. Sitôt pris dans les mailles du filet tendu par l'armée nationale, ils ont été remis à la gendarmerie nationale pour répondre de leur acte.

Un tel cas n'est pas isolé. Le même phénomène est signalé dans quelques localités de la région et des arrestations ont déjà eu lieu.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X