Ile Maurice: IBA Amendment Bill - DIS-MOI demande au gouvernement de revoir sa copie

29 Novembre 2021

L'organisation non gouvernementale DIS-MOI (Droits humains océan Indien) réagit aux amendements proposés à l'Independent Broadcasting Authority (IBA) Act.

Me Erickson Mooneapillay, directeur de l'organisation, se dit inquiet quant à ce projet de loi qui vise à imposer des sanctions financières, voire des amendes, aux radios si elles ne se plieraient pas aux conditions de l'IBA Act et qui décidera de renouveler la licence d'une radio ou pas, entre autres.

"On a été témoins d'une érosion des droits fondamentaux à travers l'introduction d'une série de lois répressives qui pourraient compromettre le droit à la liberté d'expression", relève l'homme de loi dans un communiqué émis vendredi. Me Mooneapillay demande aux autorités de revoir leur copie concernant ces amendements et propose qu'un débat soit lancé avant de prendre, dit-il, toute décision hâtive.

"DIS-MOI demande la protection des droits des journalistes qui devront être libres d'enquêter et de communiquer sur des sujets locaux sans crainte, intimidation ou harcèlement. Le droit à l'information doit être respecté afin qu'aucune loi ne soit utilisée pour restreindre de manière arbitraire l'espace démocratique."

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X