Congo-Kinshasa: Fin de la tempête ?

Les contradictions au Congo-Kinshasa quant à la crédibilité et l'impartialité de la nouvelle équipe dirigéante de la CENI prend une toute autre tournure, mieux, revêtent une nouvelle dimension.

Cette lecture des faits relève de plus des constats effectués sur l'agora politique congolaise. Certes, pour quiconque suit l'actualité, la première référence est l'ordre réligieux, sur fond des brouilles "dissipées" soient-elles, entre l'Eglise Catholique-ECC-Pouvoir en place. La vue n'est point fausse mais ne saurait incarner, en soi, toute la nature de la tournure actuelle après le sit-in avorté et la marche desamorcée du week-end dernier de deux structures issues des seins de deux églises populaires du pays.

La température de la crise politique qui sévit en République démocratique du Congo, va, certainement, connaitre un pic à la proche de la publication de l'almanach de la Commission électorale nationale indépendante par le contestable Denis Kadima Kazadi, dont la légitimité à la tête de la CENI est fortement remise en question par le bloc des patriotes, l'Eglise Catholique et l'ECC.

En effet, une fois de plus, la circulation aura été périlleuse en plein centre ville samedi dernier après la pluie. La marche annoncée ensuite desamorcée par le tandem MILAPRO-CALCC, pour dénoncer "la politisation de la CENI" aura poussé les autorités de l'hôtel de ville de Kinshasa, de prendre toutes les précautions, en quadrillant certaines rues qui mènent au bâtiment qui abrite la Commission électorale nationale indépendante. En dépit de cette psychose, le message est bel et bien passé.

Et pourtant, à la veille, tout a été fait par les animateurs des Institutions en vue d'une convergence parrallèle avec les responsables des églises. Hélas ! Les Evêques de la CENCO ont finalement été reçus par le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi. Les animateurs des Institutions ont, quant à eux, harmonisé les vues avec le Révérend Pasteur Bokundoa de l'ECC. Est-ce la fin de la tempête ? Pas du tout.

Tout laisse à croire que tant qu'il y aura une impasse politique en RDC, la CENCO et l'ECC vont se relever tel un un seul l'homme pour se mettre à côté du peuple pour contrécarrer le plan machiavellique de ceux qui s'hasarderont de voler le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple. Fin de la tempête ? Qui sait ! l'heure est arrivée pour mettre fin à un cirque qui aura longtemps duré.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X