Congo-Brazzaville: Fête de la République - Les Ponténégrins célèbrent l'événement

Les Congolais ont fêté, le 28 novembre, le 63e anniversaire de la proclamation de la République. L'occasion pour Alexandre Honoré Paka, préfet de la ville de Pointe-Noire, de déposer une gerbe de fleurs à la place de la République.

La 63e fête de la République a été célébrée à Pointe-Noire dans la salle du 28 novembre, où a été proclamée en 1958 la République.

Une évocation historique a été faite par Antoine Baniakina, conseiller socioculturel du préfet, retraçant les grandes lignes de cette journée. Cette occasion a non seulement permis de rafraîchir la mémoire des Congolais sur le moyen Congo mais également de leur rappeler ce que cela signifie d'être citoyen dans une République. Cet événement a été placé sur le thème " Lutter contre la covid-19, c'est sauver la République ". Avant de démarrer les festivités, le préfet de Pointe-Noire a tenu à déposer une gerbe de fleurs à la place de la République, une manière pour l'autorité préfectorale d'immortaliser cette date.

Ensuite, il a assisté à la cérémonie de levée de couleurs et à l'exécution de l'hymne national au siège social du troisième arrondissement Tié-Tié. Des évocations ont été faites dans différents sièges des arrondissements, avant que l'ensemble des participants ne soit invité dans la maison de la République.

Cette fête nationale commémorant le passage du Congo à une République a été une occasion pour les autorités de rappeler aux citoyens les valeurs et les principes, comme la garantie de l'unité dont les bienfaits ont été constatés durant cette crise sanitaire de covid-19, mais également le travail avec l'égalité des droits entre les hommes et les femmes, ou encore le progrès auquel aspire le pays depuis des décennies.

Notons que la République du Congo a été proclamée par l'article 112-58 du 28 novembre 1958 de l'Assemblée territoriale. Ainsi, la ville de Pointe-Noire avait été faite capitale politique et administrative du Congo avant qu'elle ne soit transférée à Brazzaville par l'abbé Fulbert Youlou, alors Premier ministre à cette époque.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X