Afrique: Macky Sall - "L'Afrique et la Chine veulent aller encore plus loin dans leur coopération"

Diamniadio — L'Afrique et la Chine veulent aller "plus loin" dans leur coopération, pour parvenir à "une prospérité partagée" et au "bien-être" de leur peuple, a déclaré, lundi, à Diamniadio (ouest), le président de la République, Macky Sall.

"Nous voulons aller plus loin dans notre ambition commune de parvenir à une prospérité partagée pour le bien-être de nos peuples", a-t-il dit dans son discours d'ouverture de la 8e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC).

Le FOCAC s'est ouvert en fin de matinée au Centre international de conférences Abdou-Diouf, sur le thème : "Approfondir le partenariat sino-africain et promouvoir le développement durable, pour bâtir une communauté d'avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère".

"Il y a vingt-et-un ans, l'Afrique et la Chine, décidées à renforcer et à porter leurs relations historiques à un niveau supérieur, avaient établi le FOCAC comme nouveau cadre de partenariat formalisé, solidaire et mutuellement bénéfique", a rappelé Macky Sall.

"Depuis lors, a ajouté le chef de l'Etat, nous avançons main dans la main, de façon pragmatique et efficace, comme en témoignent l'intensification de nos échanges commerciaux, les investissements et les nombreuses réalisations au titre de nos différents plans d'action."

Macky Sall estime que "c'est dans la difficulté que l'amitié trouve son test de grandeur".

L'amitié sino-africaine a "encore été testée avec succès, à l'épreuve de la pandémie" de Covid-19, a-t-il souligné.

"Je remercie le président Xi Jinping pour son appui constant à nos efforts de riposte sanitaire et de relance économique. J'apprécie à sa juste mesure le soutien apporté par la Chine à l'émission par le FMI (Fonds monétaire international) de 650 milliards de droits de tirages spéciaux (DTS)", a dit Macky Sall.

"Dans le même esprit de solidarité, a-t-il poursuivi, je souhaite que la Chine continue d'accompagner nos efforts de résilience et de relance, par la réallocation partielle de ses DTS selon des modalités à convenir."

Le conseil des gouverneurs du FMI a approuvé une allocation générale de DTS équivalente à 650 milliards de dollars, le 2 août 2021, en vue d'accroître les liquidités dans le monde.

Le chef de l'Etat assure que la mise en œuvre du plan d'action du FOCAC 2022-2024 "va contribuer à la consolidation de nos acquis, pour que les fleurs du printemps de notre coopération portent des fruits toujours plus abondants".

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X