Afrique: Macky Sall appelle au maintien des mécanismes de financements du gaz

Diamniadio — Le président de la République, Macky Sall, a appelé lundi, tous les Etats à œuvrer ensemble au maintien des mécanismes de financement du gaz comme énergie de transition.

Le président Sall a lancé cet appel lors de son discours d'ouverture de la 8ème Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC).

Il a attiré l'attention du Forum sur la décision prise par certains pays d'arrêter les financements à l'étranger des énergies fossiles, y compris la filière gaz, alors même que l'utilisation d'autres sources d'énergies plus polluantes continue.

"Au moment où plusieurs pays africains s'apprêtent à exploiter leurs importantes ressources gazières, l'arrêt des financements de la filière gazière, sous prétexte que le gaz est une énergie fossile, sans tenir compte du fait qu'il est aussi et surtout une énergie propre, porterait un coût fatal à nos économies en quête d'émergence", a-t-il alerté.

Le président Macky Sall estime que "bloquer les financements de la filière gazière, c'est ajouter une grande injustice économique à l'injustice climatique que l'Afrique subit plus que tous les autres continents".

Vingt pays et cinq banques publiques se sont engagées, à la conférence sur le climat (COP26) de Glasgow (Ecosse), à mettre un terme au financement à l'étranger de projets d'énergies fossiles d'ici à la fin de 2022 et de privilégier le "soutien à la transition vers une énergie propre".

Les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni figurent parmi les signatures de cette déclaration.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X