Tunisie: Vues sur les ARTs - Le rendez-vous du cinéma culturel, du 1er au 5 décembre 2021 à l'Agora

Tunis — Tous les arts seront au grand complet à la 2ème édition du festival " Vues sur les Arts " prévue du 1er au 5 décembre à l'Agora, en Banlieue nord de Tunis.

" Vues sur les arts " est un rendez-vous annuel organisé par l'Agora avec le soutien du Centre du Cinéma et de l'Image, de l'Institut français de Tunis ainsi que plusieurs autres partenaires. Un point de presse a eu lieu, lundi matin, au siège de ce centre culturel et artistique, assez prisé, niché au cœur de la Marsa.

Les grandes lignes de l'édition 2021 de ce jeune festival ont été présentées par Mohamed-Ali Okbi, président du festival qui est également à la direction de l'Agora. Il a présenté " un festival qui parle de culture, à travers des films sur la peinture, le cinéma, la musique, la danse, le patrimoine.. ". Pour cette édition, l'art culinaire a été introduit à travers la cuisine de l'oasis, en plus du thème de la mode.

Le directeur du festival a également évoqué un festival qui demeure une plateforme ouverte sur les arts et la culture, en introduisant, chaque année, une nouvelle forme d'art et d'expression culturelle et en harmonie avec les questions du siècle, telles que la question environnementale.

Okbi dénonce " le manque de documentaires et de films sur des auteurs, des films, des auteurs, des acteurs, des chanteurs et des créateurs tunisiens". Il estime " un manque qu'il va falloir combler dans les prochaines éditions" dans ce jeune festival orienté vers un public qui " aime le cinéma et la Culture ".

Les organisateurs oeuvrent à promouvoir le film sur l'art, auprès des faiseurs d'images. C'est ce que Mohamed Ali Okbi appelle " un mixte entre la volonté de vouloir être assez pointu sur le contenu et, en même temps, sur la thématique ".

Dans Vues sur les Arts, les blockbusters se côtoient avec les films de grande audience. Au programme, des films sur Picasso (Surviving Picasso de James Ivory, 125', 1996), sur Gucci (House of Gucci de Ridley Scott, 157', 2021) ou encore sur la poésie à travers des films en hommage à l'œuvre d'Arthur Rimbaud (20 octobre 1854-10 novembre 1891).

Une large programmation culturelle et artistique a été ainsi élaborée en prévision de ce rendez-vous cinématographique de fin d'année qui mettra à l'honneur le poète français Arthur Rimbaud dont le monde fête cette année le 130è anniversaire de sa mort.

Après un premier Focus Argentine en 2020, cette année, il y aura un Focus Italie à travers Youth, un film de Paolo Sorrentino.

La cérémonie d'ouverture, prévue le mercredi 1er décembre, verra la projection de " Pierrot le fou " (1h40) de Jean-Luc Godard dont les films font partie de la sélection officielle et des masters class.

Pour la clôture, trois films sont au menu, "Dar Hi " de Matali Crasset , " Eiffel " (1h50) de Martin Bourboulon, " La Zitouna au cœur de Tunis" (1h) de Hmida Ben Ammar. Le public aura rendez-vous avec " Youth " de Paolo Sorrentino dans le cadre du Focus Italie.

Dans la matinée du 4 décembre, l'Agora abritera une exposition sur Dar HI, une maison écologique dans le désert tunisien réalisée par Matali Crasset, avec signature du Livre " La Cuisine de l'oasis ".

Le thème du patrimoine sera abordé à travers le film " La Zitouna au cœur de Tunis" de Hmida Ben Ammar, un spécialiste du documentaire sur des thèmes en lien avec le patrimoine tunisien. Dans ce documentaire de 60 ' datant de 1982, Ben Ammar aborde l'histoire de la Tunisie en creusant dans l'univers la Zitouna, une mosquée qui demeure au cœur du patrimoine arabo musulman.

Des ateliers débats sont prévus sur le thème " De l'écrit à l'écran ". Le premier atelier sera avec Alix Ferraris, directeur du festival " Les nuits Med ", qui animera, le jeudi 2 décembre, une rencontre sur " Béatrice " (20', 2018), court métrage de Rinatu Frassati.

En hommage à la réalisatrice Germaine Dulac, une rencontre sur " Les Archives de la Mer " (21', 2021) est prévue, le samedi 4 décembre, avec le réalisateur de ce film Valécien Bonnot-Gallucci.

L'art du documentaire sera au centre du débat, le vendredi 3 décembre, autour de deux documentaires de Jean-Michel Djian. Ce dernier animera les débats sur son film " Rimbaud, le roman de Harar " (2015), réalisé en hommage au poète français Arthur Rimbaud et ses dernières années à Harar (Ethiopie).

Le second est un nouveau film sorti en 2021, " Journal d'une vie " (53'). Dans ce documentaire, Jean-Michel Djian dresse un portrait d'Edgar Morin à partir d'archives filmées, d'interviews et témoignages de gens qui l'on côtoyé.

Le festival constitue " une immersion passionnante dans l'imaginaire des créateurs à travers de grands moments de cinéma ". Il adopte une approche singulière et aspire à décliner les 7 muses qui inspirent le cinéma et le nourrissent : la peinture, la photo, la musique, la danse, la littérature, la poésie et l'architecture.

Des projections et des débats sont à l'affiche de ce nouveau rendez-vous qu'abritera l'Agora, tout au long de la première semaine du mois de décembre, en présence de cinéastes, de créateurs et d'hommes de culture tunisiens et français.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X