Maroc: Des sit-in dans 27 villes pour dénoncer la normalisation avec l'Entité sioniste

Rabat — Vingt-sept villes marocaines envisagent d'organiser, lundi, des marches de protestation pour dénoncer la normalisation avec l'Entité sioniste, en réponse à l'appel du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation.

A l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, correspondant au 29 novembre, "27 villes ont annoncé leur adhésion à l'appel du Front", note le Front dans un communiqué.

"Plusieurs sit-in et formes de protestation et de lutte seront organisés, sous le slogan +la lutte continue contre la normalisation et en soutien au peuple palestinien, selon la même source, qui a précisé que ce mouvement a été déclenché en faveur de "la lutte du Front marocain pour l'instauration de l'Etat palestinien sur tout le territoire palestinien avec comme capitale Al Qods".

Le ministre sioniste de la Défense Benny Gantz a effectué une visite au Maroc du 23 au 25 novembre courant, en marge de laquelle ont été signés deux accords, le premier dans le domaine de la défense et le second pour l'acquisition par le Maroc d'armes israéliennes.

Maroc: les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien

L'Instance marocaine de soutien aux causes de la Oumma a considéré, dans un communiqué, que la visite du ministre sioniste de la Défense est "un acte aux préjudices incommensurables, et la suite du feuilletant humiliant de normalisation avec l'entité sioniste abjecte".

Le hashtag "la normalisation est une trahison" a été classé, pendant deux jours consécutifs, les 23 et 24 novembre, premier sur les réseaux sociaux au Maroc.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X