Afrique: Santé, agriculture, réduction de la pauvreté - Le président chinois annonce de grands programmes pour l'Afrique

8e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) à Dakar

Le Président de la République populaire de Chine, a assisté par visioconférence depuis Pékin, à la 8ème conférence ministérielle du Forum de la coopération sino-africaine (Focac). A cette occasion, il a annoncé quatre propositions pour la construction d'une communauté d'avenir partagé Chine-Afrique.

D'emblée, le président Jinping demande de poursuivre la lutte solidaire contre la Covid-19. Ensuite, il demande d'approfondir la coopération pragmatique entre son pays et le continent en ouvrant de nouvelles perspectives, accroitre les échanges commerciaux et les investissements, partager des expériences de réduction de la pauvreté. Promouvoir le développement vert, défendre l'équité et la justice sont les autres propositions de Xi Jinping.

Selon lui, dans le cadre de son plan triennal, la Chine, après l'élaboration de la Vision 2035, compte travailler avec les pays africains pour mettre en œuvre neuf programmes. Dans le premier programme relatif à la santé (vacciner 60 % de la population africaine contre la Covid-19 d'ici 2022), il annonce un milliard de doses de vaccins supplémentaires contre le coronavirus, dont 600 millions sous forme de don et 400 millions sous d'autres formes comme la production conjointe entre des entreprises chinoises et les pays africains concernés. En plus, la Chine réalisera dix projets de santé pour les pays africains et enverra en Afrique 1 500 professionnels médicaux et experts de santé publique.

Le deuxième programme, explique-t-il, concerne la réduction de la pauvreté et l'agriculture. Sur ce point, le président chinois annonce que son pays réalisera pour l'Afrique dix projets de réduction de la pauvreté et l'envoi de 500 agronomes sur le continent.

Le troisième programme porte sur la promotion du commerce. Pour cela, la Chine ouvrira des " corridors verts " pour les exportations.

Le quatrième programme concerne la promotion de l'investissement. Ainsi dans les trois ans à venir, la Chine compte encourager ses entreprises à investir au moins 10 milliards de dollars américains en Afrique. L'annulation des dettes non remboursées liées aux prêts gouvernementaux fait également partie des programmes phares de la partie chinoise.

L'innovation numérique, le développement vert, le renforcement des capacités, les échanges humains et culturels et la paix et la sécurité complètent les neuf programmes.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X