Angola: Le Président de la République inaugure le Complexe hospitalier cardio-pulmonaire

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a inauguré ce mardi le complexe hospitalier Cardinal Alexandre do Nascimento pour les maladies cardio-pulmonaires, anciennement l'hôpital "Sanatório de Luanda".

Accompagné de la Première Dame, Ana Dias Lourenço, du Vice-président de la République, Bornito de Sousa, et des membres de l'Exécutif, le Chef de l'Etat angolais a fait le tour des différents services de la nouvelle unité hospitalière.

La cérémonie d'ouverture a été précédée d'une cérémonie religieuse dirigée par les évêques de Luanda, Mgr Filomeno Vieira Lopes, et Mgr José Manuel Imbamba, président de la Conférence épiscopale d'Angola et de São Tomé (CEAST), en présence, également, de Cardinal Alexandre do Nascimento.

Situées dans la municipalité de Kilamba Kiaxi, à Luanda, les infrastructures sont budgétées à plus de 214, 85 millions dollars. Le montant comprend la construction, la réhabilitation et l'équipement de l'hôpital.

La nouvelle structure de l'ancien sanatorium de Luanda compte plus de 300 lits (contre les anciens 250 lits), dont 212 en chambres d'isolement et 88 en services généraux.

Cet établissement de santé peut prendre en charge des patients tuberculeux et non tuberculeux, dans ses services ambulatoires, qui intègrent désormais des services d'accidents et d'urgences, un espace de kinésithérapie et un centre de diagnostic non invasif (avec des techniques qui n'utilisent pas d'aiguilles, de chirurgies ou de médicaments oraux pour traiter les malades).

Nouveaux services

L'Hôpital Cardinal Alexandre do Nascimento dispose désormais d'un ensemble de composantes technologiques, en mettant l'accent sur les services de résonance et d'anatomie pathologique, des services de soins ambulatoires avec toutes les fonctions d'une unité de formation, des services d'opération avec quatre salles et des soins intensifs.

Il réserve 36 lits en pédiatrie, 60 dans le service de tuberculose multirésistante et un nombre égal dans les services de VIH/TB, ainsi que 20 autres en unité de soins intensifs (USI) pour les patients infectés et 18 en chirurgie.

Il dispose également les services de bronchoscopie, chirurgie thoracique, générale et cardiaque, hématologie, tomographie auxiliaire informatisée, échographie, entre autres technologies qui aideront à la formation de spécialistes en pneumologie.

Parmi les nouveautés figurent également l'hémodynamique, l'unité de soins intensifs (USI), les services d'imagerie, divers laboratoires et moyens de diagnostics.

La nouvelle unité dispose également d'une morgue de 18 tiroirs, de services de morgue pour effectuer des autopsies et d'un centre de simulation médicale.

Cardinal Alexandre de Nascimento

L'archevêque émérite de Luanda, Alexandre do Nascimento, est le seul cardinal angolais. À 96 ans, il continue de servir le pays et l'Église catholique.

Sa vie religieuse est associée à la trajectoire politique de l'Angola sous domination coloniale, marquée par la lutte de libération nationale jusqu'à l'indépendance.

Le nom du premier cardinal d'Angola est également lié à la communauté politique, à la création de l'Université catholique d'Angola, à la réouverture de Radio catholique d'Angola, ainsi qu'à la reprise, par l'église, de plusieurs infrastructures importantes pour l'évangélisation.

Mgr Alexandre do Nascimento est né le 1er mars 1925 à Malanje, où il est devenu évêque en 1975.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X