Algérie: Covid-19 - L'Algérie accueille favorablement le projet de résolution de l'OMS pour les situations d'urgence

Alger — Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a déclaré, lundi à Genève, que l'Algérie accueillait favorablement "la convergence de vues" sur la présentation d'un projet de résolution visant à renforcer la riposte de l'OMS face aux situations d'urgence imposées par la propagation de la pandémie du coronavirus.

M.Benbouzid, qui prend part à une session extraordinaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prononcé une allocution sur les défis sanitaires auxquels est confronté le continent africain et le rôle attendu de l'OMS en vue de faire face à la pandémie de la Covid-19.

Cette situation sera présentée pour "unifier les vues sur les impacts négatifs et les problèmes auxquels sont confrontés les systèmes sanitaires et chercher de nouveaux moyens garantissant l'accès à un quota suffisant de vaccins ainsi que sa distribution équitable".

L'Algérie accueille favorablement "la convergence des vues qui a permis de présenter un projet de résolution lors de cette session extraordinaire", considérant que toute négociation concernant un chèque international "doit être conduite par les pays membres".

Les pays africains ont participé à cette session extraordinaire de l'OMS avec un accord sur la situation d'urgence sanitaire de la pandémie et qui sera adopté lors de la session de l'assemblée générale de l'organisation prévue en mars 2022.

Par ailleurs, le ministre a affirmé que cette session se veut, "sans aucun doute, une opportunité historique pour approfondir le dialogue sur les enseignements tirés de la riposte à la pandémie et prendre des décisions fermes afin de faire face aux futurs risques sanitaires", indiquant que l'évolution de la situation sanitaire mondiale est "une preuve de la nécessité de travailler ensemble en concrétisation du principe de solidarité internationale, et dans le cadre du renforcement de nos capacités à prédire ce type de crise et à engager une meilleure gestion".

Le coronavirus "a mis en évidence la nécessité de renforcer les systèmes de santé, d'œuvrer davantage à la réalisation des objectifs du développement durable (ODD) et de la couverture sanitaire globale, de même qu'il a relevé l'impératif d'assurer un accès et une distribution rapides et équitables des produits et technologies de santé, notamment des vaccins".

Le ministre de la Santé n'a pas manqué l'occasion pour passer en revue les mesures prises, en application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, "pour contenir cette pandémie", conformément au plan stratégique de préparation et de riposte, faisant remarquer que l'Algérie "entend renforcer le cadre institutionnel, organisationnel et opérationnel en matière de prévention et de riposte sanitaire".

La rencontre a constitué une occasion au cours de laquelle le ministre de la Santé s'est incliné, au nom du Gouvernement algérien, à la mémoire des victimes de la Covid-19, saluant l'intervention de l'ensemble des personnels mobilisés à cet effet, et réaffirmant "le soutien apporté par l'Algérie à l'OMS en cette conjoncture exceptionnelle", a conclu le communiqué.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X