Cameroun: Lauréats des Sotigui Awards - La nation reconnaissante

Vendredi à Yaoundé, Emy Dany Bassong et Rigobert Tamwa, dignes représentants du Cameroun, ont reçu les félicitations du ministre des Arts et de la Culture après leur sacre à Ouagadougou le 13 novembre dernier.

Le 13 novembre dernier à Ouagadougou au Burkina Faso, au cours de la 6e édition des Sotigui Awards, évènement organisé par l'Académie des Sotigui, en vue de célébrer les meilleurs acteurs et comédiens, le drapeau du Cameroun a rayonné deux fois avec les distinctions de Rigobert Tamwa dit " Eshu " et Emy Dany Bassong, respectivement comme meilleurs interprètes masculin et féminin africains dans une série tv. Ceci, pour leur performance dans " Madame... Monsieur " du réalisateur Ebenezer Kepombia, dit " Mitoumba ".

Suite à cette prouesse en terre burkinabè, quelques jours après leur sacre aux Canal 2 Or, les deux comédiens ont été honorés vendredi dernier par le ministre des Arts et de la Culture, au nom de la nation camerounaise. " Vous avez porté haut le drapeau camerounais. Merci d'avoir permis au Cameroun de rayonner. Par ces prix aux Sotigui Awards, l'Afrique vous a rendu un hommage mérité à la dimension de l'image culturelle de notre riche et beau pays, le Cameroun ", a déclaré le ministre Bidoung Mkpatt.

Une reconnaissance qui a ému plus d'un. " Etre honoré à l'étranger est une occasion extraordinaire, mais être reconnu par la nation tout entière est un moment unique de pur bonheur ", a relevé Rigobert Tamwa. Il a par ailleurs souligné que cette réception, première du genre pour les lauréats des Sotigui Awards, est un message fort. " C'est une voie royale pour les autres et je pense que désormais les Sotigui figureront dans le calendrier du Minac comme un évènement important pour lequel il faudra accompagner les acteurs ", a-t-il ajouté.

Cette cérémonie de présentation des trophées remportés aux Sotigui Awards a aussi donné lieu à un plaidoyer pour structuration de la société des droits d'auteur et droits voisins et du secteur des associations artistiques et culturelles, sans oublier le soutien au développement du secteur du cinéma. " Ces distinctions sont la preuve que le cinéma camerounais a des talents et peut aller plus loin.

Cependant, il a besoin d'être mieux encadré. Nous profitons de cette occasion pour exhorter notre ministre de nous accorder une place de choix dans ses préoccupations. Nous avons besoin de sentir que le cinéma camerounais, qui œuvre fortement pour notre culture, soit connu, honoré, respecté, mais surtout financé par le Minac ", a plébiscité, Emy Dany Bassong.

Le Minac a également saisi l'occasion pour remercier Ebénézer Kepombia, acteur, producteur et réalisateur de la série à succès " Madame... monsieur " pour la qualité et l'originalité de cette œuvre qui a valu ces récompenses au Cameroun. La cérémonie s'est achevée par la remise de lettres de félicitations aux lauréats. C'était en présence des coordonnateurs nationaux des pôles Art théâtral et cinéma et audiovisuel, Ambroise Mbia et Remi Atangana.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X