Algérie: Tourisme - Feuille de route pour atteindre plus de 3 millions de touristes en 2024

Alger — Le secteur du tourisme compte adopter une feuille de route visant à réaliser les différents projets et à atteindre plus de 3 millions de touristes à l'horizon 2024, a indiqué le directeur général du tourisme au ministère de tutelle, Moussa Bentamer.

Lors d'une rencontre organisée récemment avec les directeurs du tourisme et de l'artisanat des wilayas, le même responsable a indiqué que cette feuille visait la réalisation de cinq opérations consistant en le réaménagement et la garantie du foncier touristique, la promotion du tourisme domestique, le développement du tourisme thermal, la mise en œuvre du plan "Destination Algérie" et la relance du plan de la qualité et de l'amélioration de la performance du dispositif de la formation.

S'agissant du réaménagement du foncier touristique, M. Bentamer a mis en avant l'impératif classement de nouvelles zones d'expansion touristique (ZET), à travers la finalisation de l'étude de 48 zones proposées et l'approbation de 38 autres plans en vue d'assurer 660 lots de terrains au profit d'investisseurs réels, en plus du réaménagement des routes et des pistes dans 9 ZET et la réalisation graduelle des travaux d'aménagement au niveau de 116 sites d'expansion touristiques selon les priorités.

Cette feuille prévoit également d'encourager la création de nouveaux pôles touristiques d'"excellence" dont les études doivent répondre aux normes internationales pour le développement de différents types de tourisme notamment au niveau des régions du Sud, tout en augmentant le nombre des structures d'hébergement à 90 hôtels par ans au minimum.

Selon le même responsable, cette stratégie repose sur le parachèvement du programme de modernisation et de réhabilitation du parc hôtelier public notamment des travaux de réalisation des 29 établissements restants sur 70 hôtels publics, outre la réalisation de 365 nouveaux circuits touristiques.

Concernant le tourisme thermal, le DG du tourisme a insisté sur l'importance de développer ce type de tourisme à travers la réhabilitation et la modernisation de 34 sources thermales dans 18 wilayas ainsi que l'affectation d'assiettes foncières pour la réalisation de nouvelles stations thermales au niveau de 20 sources thermales, outre la nécessité de dégager des assiettes foncières pour la construction de deux centres de thalassothérapie au minimum au niveau de 14 wilayas côtières.

Par ailleurs, la feuille de route du secteur du Tourisme porte sur l'impératif accompagnement de l'effort et des activités des agences touristiques et de voyages à travers la participation aux différents salons touristiques importants, en sus de l'organisation, chaque année, du Salon international du tourisme et des voyages (SITEV) et la facilitation des procédures d'obtention d'un visa d'entrée pour les touristes étrangers en Algérie dans le cadre de groupes organisés par les agences touristiques en coordination avec des agences étrangères.

La nouvelle stratégie prévoit également l'actualisation de l'arsenal juridique du secteur et la compilation des textes juridiques et réglementaires dans le cadre d'une loi d'orientation du tourisme, en sus de garantir son adaptation aux mutations et aux défis actuels relatifs au développement touristique.

Le plan d'action du secteur à l'horizon 2024 porte sur la relance de l'activité du Conseil national du tourisme (CNT) conformément au décret présidentiel du 7 novembre dernier. Le CNT est un organe dont l'activité a été gelée depuis 2002, après l'annonce de sa création.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X