Burkina Faso: A Ouagadougou, aucune autorité ne veut se prononcer sur Nadiagou

Burkina Faso military.
1 Décembre 2021

Des groupes armés se baladent sans être inquiétés dans ce village de l'est du pays. Les populations semblent avoir été abandonnés par le pouvoir central.

Rien ne filtre au sujet de la prise de ce village de la commune urbaine de Pama, situé dans la province de la Kompienga dans la région est du pays. Selon de nouveaux témoignages recueillis par la DW, seuls quelques enfants, des femmes et des vieilles personnes ont dû se resigner à ne pas quitter la localité.

La réaction d'un agriculteur de Nadiagou que nous avons contacté est l'illustration de la psychose qui règne dans ce village.

"S'il vous plait, je ne veux pas de problèmes. Je suis dans mon champ. Si vous voulez en savoir davantage sur ce qui se passe ici allez à Pama".

Un silence pesant pour les populations

Pama est une commune rurale inaccessible du fait de la recrudescence des attaques terroristes. Les assaillants connaissent bien la forêt de la région et s'y refugient après avoir tué des populations civiles.

"C'est à travers des convois aéroportés que des travailleurs et des humanitaires vont souvent à Pama, chef-lieu de la province de la Kompienga. Lorsque quelqu'un doit quitter Pama pour rejoindre Ouagadougou, il est obligé de passer par le Togo, Cinkansé, Tenkodogo", explique Paul Tindano, journaliste, natif de la région de l'Est. "Il n'est donc guère étonnant qu'il y ait des manifestations pour interpeller le gouvernement par rapport à la situation dans l'est du pays".

Les multiples tentatives auprès des autorités politiques et militaires pour en savoir davantage sur le contrôle de Nadiagou par des groupes armés sont restées vaines. Un silence pesant pour les populations qui souhaitent une intervention de l'Etat pour les libérer de l'emprise des assaillants.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X