Madagascar: Coopération - Une délégation allemande chez le Président

Élargir le champ de coopération entre Madagascar et l'Allemagne. Telle est la proposition faite par le Président Andry Rajoelina, durant la visite d'une délégation allemande, hier, au palais d'Iavoloha.

Conduite par Stefan Oswald, secrétaire d'État chargé de l'Afrique auprès du ministère de la Coopération économique et de développement, une délégation allemande a été reçue par Andry Rajoelina, hier. Les champs de coopération entre les deux pays ont été discutés durant cette rencontre. Jusqu'alors, ce partenariat portait sur quatre axes principaux, à savoir l'environnement et les ressources naturelles, l'agriculture, le climat et l'énergie, ainsi que la bonne gouvernance, rapporte le communiqué de presse de la présidence de la République.

Toujours selon la missive de l'institution présidentielle, la coopération allemande, à travers le GIZ, est sur le front dans la lutte contre l'insécurité alimentaire dans le Sud. Ceci par la formation d'environ six mille personnes en agriculture, dans l'optique de parvenir à une résilience communautaire. "Le chef de l'État a exprimé la volonté de Madagascar d'étoffer la coopération germano-malgache, notamment dans des secteurs où l'expertise allemande est reconnue", indique le communiqué de presse.

Besoin de soutien

La reforestation et la lutte contre la déforestation, ou encore la vulgarisation des biocombustibles, sont des exemples évoqués hier, au palais d'État d'Iavoloha. "L'État malgache a également besoin de soutien dans les efforts d'électrification du pays. La coopération allemande pourrait ainsi apporter son appui pour développer la capacité nationale de production énergétique, plus particulièrement à travers les énergies renouvelables, et en travaillant conjointement pour la promotion de l'électrification rurale notamment par l'énergie solaire", ajoute la missive, qui parle également de la mécanisation industrielle comme domaine d'expertise allemande dont pourrait bénéficier Madagascar.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X