Gambie: L'étude du CepRass révèle que le Parti Populaire National (NPP) est favori pour remporter l'élection du 4 Décembre

Panneau d’affichage de la Commission électorale gambienne dans les rues de Banjul, le 1er décembre 2021.
2 Décembre 2021

Le deuxième sondage conduit par le Centre de Politique, de Recherche et d'Etudes Stratégiques (CepRass) a révélé que le Parti Populaire National (NPP) est à la tête des sondages en ce qui concerne 'les probabilités de victoire et les intentions de vote'. Le parti détient respectivement 44% et 41% des votes.

Le Parti Populaire National (NPP) est suivi par le Parti Démocratique Uni (UDP) qui détient respectivement 24% et 22% des votes, tandis que les autres partis (Parti pour la Démocratie, l'Indépendance et le Socialisme, le Congres Démocratique Gambien, le GUP et le candidat indépendant Mr Essa Faal) sont confrontés à des difficultés car ne perçoivent respectivement que 10% et 15% des votes.

Cependant, 24% des personnes interrogées déclarent qu'elles ne peuvent prédire avec certitude le vainqueur de l'élection, tandis que 25% sont incertains ou préfèrent garder secrètes leurs intentions de vote.

Dr Mustapha Jobarteh, lors de l'annonce des résultats du sondage à l'Institut du Tourisme et de l'Hôtellerie de la Gambie Vendredi dernier, a déclaré qu'un très grand pourcentage (89%) des personnes interrogées ont la ferme conviction que les probabilités d'une élection paisible et sécurisée sont à un niveau très élevé (plus de 50%).

L'objectif primordial du sondage d'opinion du Centre de Politique, de Recherche et d'Etudes Stratégiques (CepRass) est de fournir de véritables indices sur les principaux enjeux électoraux de la Gambie, et ce, à travers des études et analyses fréquentes.

Le deuxième Sondage d'Opinion a été conduit durant la période allant du 9 au 19 Novembre 2021 en vue de détecter des changements dans l'opinion publique concernant les enjeux électoraux depuis la conduite du premier Sondage d'Opinion du mois d'Août à Septembre 2021 et dont les résultats ont été publiés le 1er Octobre 2021.

Le Sondage D'Opinion était réparti en quatre catégories:

Le vote

Les parties politiques

Le COVID-19

L'élection

Ce schéma a adapté la récente Enquête Intégrée sur les Ménages (IHS) avec des numéros de téléphone comme base de sondage. Donnant ainsi 14.191 ménages de 8 zones sous gouvernement local (LGAs) dans 48 départements de la Gambie.

Un plan d'échantillonnage à plusieurs degrés a été utilisé. Dans un premier temps, les ménages ont été stratifiés en fonction des LGA, et à chaque couche (LGA), la probabilité proportionnelle à la taille (PPS) a été utilisée pour sélectionner un échantillon représentatif des districts.

Les proportions ont été basées sur le nombre d'électeurs inscrits sur la liste électorale au niveau du gouvernement local (LGA) par la Commission Electorale Indépendante (IEC).

La proportion de répondants masculins et féminins a été conçue pour refléter les proportions d'électeurs inscrits dans chaque district. Cependant, lors de l'exercice sur le terrain, ceci n'a pas été le cas (32% de femmes inscrites sur les listes électorales contre 52,5% de la population).

Douze (12) recenseurs et 3 superviseurs ont été recrutés et formés pour mener à bien la collecte des données. Ils ont été formés lors d'une session de formation de deux jours en vue de familiariser les recenseurs avec l'instrument d'enquête et la méthodologie de l'étude afin d'éviter les erreurs et assurer la qualité des données.

Globalement, 1256 répondants ont été interrogés dans toutes les Zones de Gouvernement Local (LGAs) et dans 34 districts.

Dr Jobateh a ajouté que les principales difficultés que le prochain Président doit s'atteler à résoudre concernent la santé, l'agriculture, la sécurité tandis que les questions relatives aux opérations de change, aux reformes de la fonction publique et à la dette gouvernementale figurent au plus bas niveau des préoccupations du prochain Président.

Il a également déclaré que lorsque les électeurs ont été interrogés sur la raison principale ayant motivé leur choix pour un candidat, une majorité écrasante de 78% ont répondu que les promesses électorales ont motivé leurs choix tandis que 0.5% ont basé leur choix sur la région ou la tribu.

" Jammeh n'est pas mon ennemi " déclare le Président Barrow

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X