Guinée: L'administration Biden s'enquiert sur place de la transition politique

Mamadi Doumbouya, le président de la transition de Guinée.

Michael Gonzales, le sous-secrétaire d'État américain adjoint aux affaires africaines, est actuellement en visite en Guinée, où il est arrivé mercredi. Avec un programme dense, ponctué de nombreuses rencontres avec les différents acteurs de la transition guinéenne.

Le message porté par le représentant de l'administration Biden est clair : la Guinée doit organiser rapidement des élections libres et équitables pour permettre au pays de retrouver un régime civil. Et pour prendre connaissance de la situation politique, Michael Gonzales a multiplié les contacts.

Il s'est ainsi entretenu ce jeudi avec des membres de la société civile. Du FNDC notamment. L'organisation avait été le fer de lance de la lutte contre le troisième mandat d'Alpha Condé.

Selon l'un des participants à cette réunion qui a duré près d'une heure à l'ambassade américaine, Michael Gonzales a longuement écouté ses interlocuteurs évoquer la transition en cours dans le pays.

Au programme de la visite de Michael Gonzales également : une rencontre avec le Premier ministre, Mohamed Beavogui, et le président de la transition, Mamadi Doumbouya. Pour rappel, le 2 novembre dernier, les États-Unis avaient annoncé qu'ils excluraient Conakry de l'Agoa d'ici janvier prochain, si l'ordre constitutionnel n'était pas rétabli. Un retrait de cet accord commercial aurait valeur de sanction contre les nouvelles autorités. Michael Gonzales termine aujourd'hui sa visite en Guinée.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X