Ile Maurice: Zone économique exclusive - Appel à cesser de dépendre des puissances étrangères

3 Décembre 2021

Une conférence a été organisée hier à l'hôtel Le Méridien par le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) en partenariat avec l'United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC). Le sujet : "Reinforcing the criminal chain of maritime crime at the national, regional and international levels."

Me Satyajit Boolell, S.C., a dénoncé les crimes commis en haute mer, notamment la pêche illégale. Il estime que Maurice doit se donner les moyens de combattre cette activité et cesser de dépendre des puissances étrangères à ce sujet, sollicitant une plus forte coopération régionale. Pour ce faire, il demande qu'une institution spéciale soit instaurée.

"Il y a eu la formation des officiers, des simulations, l'utilisation des technologies requises mais les délits maritimes sont en réinvention constante", a dit le directeur du DPP.

Justement, Me Satyajit Booell a rappelé que les pirates se sont convertis à d'autres activités toutes aussi illicites comme le trafic humain, de drogue, des armes et autres crimes organisés. Cela alors que l'océan Indien est devenu un théâtre géopolitique.

C'était également l'occasion pour le DPP de lancer officiellement la Mauritius Criminal Law Review. La revue, selon Me Boolell, contient une sélection des plus importants jugements d'affaires qui ont divisé l'opinion mais que les juges ont su traiter grâce à leur interprétation de notre Constitution.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X