Algérie: L'Algérie aimerait avoir une plus grande représentativité à la CAF et à la FIFA

Amara Charaf-Eddine, le patron du football algérien a récemment rencontré le président de la FIFA Gianni Infantino et le premier responsable de la CAF, Patrice Motsepe.

En marge de la Coupe Arabe des Nations qui se déroule à Doha (Qatar), le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Amara Charaf-Eddine s'est entretenu avec le président de la Fédération internationale (Fifa) Gianni Infantino, et celui de la Confédération africaine (CAF) Patrice Motsepe. Au cours de cet entretien, le patron de la FAF a exprimé " le souhait et la nécessité " d'une " plus grande implication et d'une représentativité " de l'Algérie au sein des instances internationales.

" Le président de la FAF a, une nouvelle fois, exprimé le souhait et la nécessité d'une plus grande implication et d'une légitime meilleure représentativité de l'Algérie au sein des instances internationales afin de réattribuer le rôle et la place qu'elle mérite dans le concert footballistique arabe, africain et mondial en tant que grande nation du football unanimement reconnue, a indiqué la FAF dans un communiqué, publié jeudi soir sur son site officiel. Cette entrevue entre la FAF et les deux instances FIFA et CAF a porté principalement sur le développement du sport-roi en Algérie et la contribution de notre pays dans le développement des infrastructures et toutes les actions de formation technique ", ajoute la même source.

Avant d'enchaîner : " Les deux premiers responsables de l'instance internationale et continentale ont réitéré leurs totales dispositions à accompagner et collaborer avec la FAF pour matérialiser les différents projets nationaux et internationaux, comme ils apprécient le rôle de leader de l'Algérie en Afrique en matière de développement et de gouvernance, ainsi que l'assistance technique, de marketing et d'innovation technologique ", conclut le communiqué.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X