Madagascar: Hausse des prix - Razafindravahy annonce des solutions pérennes

Réaliste et pondéré. Malgré la provocation et l'humiliation de certains députés, le ministre de l'Industrialisation, du commerce et de la consommation, Edgard Razafindravahy n'est pas tombé dans le piège au moment de répondre aux parlementaires.

Il a préféré étaler les réalités à propos de la hausse des prix des PPN, pour ne pas berner les députés. Chiffres à l'appui il a démontré pourquoi les prix montent malgré tous les efforts consentis pour les stabiliser car il existe des personnes sans scrupules qui profitent de la situation. L'Etat ne cesse de chercher des solutions pour atténuer les impacts de la hausse des prix. La création du SPM en fait partie pour l'importation de PPN vendu à un prix modéré. Le SPM importe du riz, du ciment, du sucre...

Ce sont des solutions d'urgence pour pallier au plus pressé. Mais Edgard Razafindravahy a souligné que la production locale des produits dont la population a besoin reste la solution durable et efficace. Et son département s'y attelle depuis qu'il a été nommé. Le projet ODOF ( One district, One factory) est déjà en marche avec comme objectif de créer cinq cents industries en un an. Il y a également les zones de pépinières industrielles dont l'objectif est de produire et transformer sur place les produits dont la population a besoin.

C'est la seule façon de ne plus dépendre des produits importés et de subir la hausse des prix dans une impuissance totale. Le ministre Razafindravahy a demandé aux députés d'y contribuer pour résoudre ensemble les problèmes.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X