Cote d'Ivoire: Tidjane Thiam sort de son silence - " Voici pourquoi je m'étais retiré de la politique en Côte d'Ivoire "

4 Décembre 2021

Répondant aux questions des journalistes de Jeune Afrique et Rfi, ce samedi 4 décembre 2021, dans le cadre de la rubrique " Grand Invité de l'économie ", l'Ivoirien Tidjane Thiam, ancien ministre de Côte d'Ivoire et ex-directeur général de Crédit Suisse, donne les raisons pour lesquelles il s'était retiré de la politique en Côte d'Ivoire.

" Les coups d'État ne sont pas une bonne chose...Une des raisons pour lesquelles je me suis retiré de la politique en Côte d'Ivoire, c'est que je voyais arriver des acteurs qui considèrent que la violence est un moyen d'action politique légitime ", révèle-t-il.

L'ex-ministre pense que les coups d'Etat sont à l'origine de recul en ce qui concerne le développement du pays. Malheureusement, pour lui, certaines circonstances extrêmes font que ces situations de violences adviennent.

Il déplore également les cas de violence. Une raison pour laquelle, selon lui, il avait pris la parole en 2020, lors des contestations à l'occasion de la présidentielle. Puisqu'il avait le sentiment pendant cette période qu'il pouvait y avoir des pertes en vies humaines. " Je ne tolère pas la violence. C'est moralement condamnable et cela ne marche pas. C'est mon combat ", ajoute-t-il.

Il dit cependant être très attaché à son pays. La preuve, il est constamment en contact avec des personnes issues de la société ivoirienne et de toutes les régions. " J'ai toujours tout fait pendant ma carrière pour aider mon pays natal. Je continuerai. Je suis très attaché à ce qui touche les Ivoiriens ", affirme-t-il.

De ce fait, Tidjane Thiam souligne qu'il fait ce qu'il peut dans son domaine qui est l'économie pour faire avancer les choses.

Sous le régime d'Henri Konan Bédié, Tidjane Thiam était le ministre du Plan et du Développement.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X