Cote d'Ivoire: Man/Riziculture - 12 "champions" nationaux du projet Sri de la CNRA distingués

3 Décembre 2021

Man, capitale de la région du Tonkpi, a abrité, le 26 novembre, un atelier national de restitution des résultats du projet du Système de riziculture intensive (Sri). Une pratique culturale innovante pour l'amélioration de la production du riz en Côte d'Ivoire.

A l'issue des travaux, 12 "champions" ont reçu des diplômes des autorités présentes pour une bonne pratique dudit Système dans les zones d'exécution du projet. L'atelier a été organisé par le Centre national de recherche agronomique (Cnra), en partenariat avec l'Agence nationale d'appui au développement rural (Anader) et l'Agence de développement de la filière riz (Aderiz), avec l'appui financier du Fonds compétitif pour l'innovation et l'agriculture durable (Fciad).

A cette occasion, Dr. Jean Luc Konan, représentant le directeur général adjoint du Cnra a félicité le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (Firca) et la bravoure du coordinateur du projet.

Dr Bouet Alphonse, coordonnateur du projet Fciad-Sri au Cnra, a ensuite fait la restitution des résultats économiques et agronomiques majeurs tirés de ce projet. Et ce, à travers un film didactique sur la pratique du Sri suivi d'une tribune d'échanges offerte aux différents participants pour des questions et observations.

" Tous les objectifs de ce projet ont été atteints. Au niveau du champ d'application, nous avons démontré que la Sri a permis des gains de rendement de 11 à 78% sur les champs dans toutes les parcelles et il y a des paysans qui ont multiplié par 2 ou par 5 leurs productions. Ainsi, nous avons identifié des personnes modèles que nous avons appelées champion qui vont contribuer davantage à mettre la technologie à échelle. Globalement, nous sommes satisfaits des attentes de tous les résultats de ce projet ", a-t-il indiqué.

Mis en œuvre du 3 juillet 2019 au 30 novembre 2021, le projet Sri, vu ses gains de rendement de plus 50% au cours des tests sur 24 mois, a retenu l'attention des riziculteurs.Dans le but de partager avec les différents acteurs de développement les résultats issus de sa mise en valeur, cet atelier a été organisé pour présenter les performances agronomiques, la rentabilité économique de ce projet dans 13 départements de la Côte d'Ivoire.

La production du riz étant déficitaire depuis près de 40 ans suite à la dissolution de la Société pour le développement de la riziculture (Soderiz), l'État, en vue d'assurer au moins l'autosuffisance alimentaire, a pris l'initiative de créer plusieurs structures afin de trouver des techniques culturales performantes et adaptées aux différents systèmes rizicoles de Côte d'Ivoire qui ont conduit à l'actualisation de la stratégie nationale de développement du riz (Sndr).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X