Cameroun: Justin Tagouh - L'effet de surprise

L'ancien président du Conseil d'administration de Bamboutos de Mbouda rêve de redorer l'image du football camerounais.

Son nom n'est pas inconnu dans le milieu du football camerounais. Fan et mécène du ballon rond, Justin Tagouh a été pendant une dizaine d'années, président du Conseil d'administration de Bamboutos de Mbouda. Il a redoré le blason de ce club, qui a gagné en popularité, en le faisant remonter en Elite One, après sa relégation en division inférieure. A ce titre, celui qui est également connu comme président-directeur général d'Afrique Média a son mot à dire alors que la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) se trouve à la croisée des chemins. Très peu d'informations filtrent sur son programme jusqu'à présent.

On doit juste se contenter du retour de certains de ses collaborateurs qui affirment que Justin Tagouh a pour ambition de redorer l'image de marque du football camerounais et mettre l'accent sur une politique basée sur les résultats. " La primeur doit être réservée aux délégués de l'Assemblée générale élective, qui sont les électeurs que nous avons déjà convaincus par la pertinence et le réalisme du programme du candidat Tagouh ", confie Albert Patrick Eya'a, son directeur de campagne.

Le 18 novembre dernier, par le biais de ses avocats, la candidature de Justin Tagouh a été déposée à la Fécafoot. Il a bénéficié des trois jours supplémentaires pour rassembler le nombre de parrainages requis et son engagement sur l'honneur. Plus de deux ans et demi après sa démission de la tête de Bamboutos de Mbouda, Justin Tagouh refait surface pour cette fois postuler à la tête de la Fécafoot.

Grâce son important carnet d'adresses dans le monde entier en général et sur le continent en particulier, il pense pouvoir redynamiser le football, en plaçant les footballeurs et les acteurs du football au centre de ses préoccupations. C'est le 15 janvier 2019, il choisit de démissionner alors que la saison sportive 2018-2019 est en train de démarrer, en raison de ses multiples occupations professionnelles. Il est vrai que sa gestion a été décriée par les supporters et certains de ses collaborateurs. Ce qui a d'ailleurs créé des soubresauts dans la vie du club.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X