Afrique du Sud: La justice rejette le recours d'ONG contre un projet sismique de Shell

Une haute cour de justice sud-africaine a débouté vendredi les organisations écologistes qui avaient saisi la justice pour empêcher Shell de mener une recherche de gisements de pétrole et de gaz par campagne sismique.

Le recours déposé devant une haute cour de justice sud-africaine par des organisations de défense de l'environnement contre Shell a été débouté vendredi. La compagnie pétrolière est donc autorisée à débuter une recherche des gisements de pétrole et de gaz par campagne sismique.

Cette décision de la justice sud-africaine est nuisible pour l'environnement marin, plaident les organisations. " Il n'est pas nécessaire de beaucoup réfléchir pour comprendre que lorsque vous envoyez une onde sonore toutes les dix secondes, en profondeur, pendant cinq mois, sans interruption, cela a un impact sur l'environnement marin, car les animaux utilisent le sonar pour se reproduire et pour repérer leurs proies ", s'indigne la directrice des campagnes de Natural Justice Katherine Robinson.

Court refuses to interdict seismic survey on the basis that "irreparable harm" to marine species was not proved #SaveTheWildCoast 🌍⚖️ Our reaction 🧵https://t.co/338vzSC9za

-- Natural Justice (@naturaljustice) December 3, 2021

La compagnie anglo-néerlandaise doit cartographier les sous-sols marins au large de la province du Cap-Oriental, connue pour sa riche biodiversité. " On ne l'appelle pas la "côte sauvage" pour rien. Elle possède un écosystème incroyable et constitue une partie importante de la biodiversité du littoral. Cette partie de la côte sauvage est considérée comme sacrée pour les communautés locales, qui dépendent de la mer et du littoral pour leur subsistance, pour leur survie. Et ce n'est pas tout, elle est incroyablement sacrée pour ce qui est de l'identité et du patrimoine ", ajoute Mme Robinson.

C'est à l'aide de tirs de canons à air tirant toutes les 10 secondes pendant cinq mois que la firme compte mener son travail. Mais malgré ce recours rejeté par la justice, les organisations comptent poursuivre leur lutte contre le projet pétrolier.

" Nous discutons encore du jugement avec nos conseillers juridiques pour décider si nous feront appel ou non de certains aspects du jugement. Mais en attendant, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour soutenir la demande faite au nom des communautés de la "côte sauvage", sur la base du fait que Shell n'a pas d'autorisation environnementale pour les entreprendre ", conclut-elle.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X