Madagascar: Fenoarivo - Un mort et deux blessés dans la collision entre deux scooters

Les deux-roues ont de nouveau fait des victimes. Vendredi dernier vers 15 heures, une personne a été tuée sur le coup et deux autres ont été blessées dans la collision entre deux scooters, à Fenoarivo.

Le drame s'est produit sur la RN1 (PK12 +300), soit à l'endroit appelé Antetezankely, fokontany Ampefiloha, commune rurale de Fenoarivo. Roulant à vive allure, une moto avec deux personnes à bord, en provenance d'Ampitatafika et en direction de Fenoarivo, a fait un face-à-face avec une autre de marque Yamaha JOG 90 montée par un homme qui venait en sens contraire et qui évitait un nid-de-poule sur la chaussée. Renversé par la violence du choc, le conducteur de la JOG 90 est mort sur le coup. Tandis que les occupants de l'autre moto, une femme et un homme, ont été grièvement blessés.

Âgé de 24 ans, le défunt qui venait de Madera Namotana, dans le 4è arrondissement de la Commune urbaine d'Antananarivo, a été transporté et déposé à la morgue de l'hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona, à Ampefiloha. Les blessés ont également été évacués auprès de ce centre hospitalier. Il est à noter que les accidents de motos constituent 70% des cas d'accidents de circulation enregistrés dans la capitale et ses environs. L'excès de vitesse et l'imprudence des conducteurs en sont, dans la majorité des cas, l'origine.Poteau de la Jirama. Encore un accident mais, cette fois-ci, survenu sur la RN2 (PK 14+200), à Amboromanina, fokontany d'Andranovao, commune rurale d'Ambohimangakely, est à déplorer.

Samedi 4 décembre vers 10 h 30, une voiture de marque Renault a fait une sortie de route dans un virage et a percuté un poteau conducteur d'électricité de la Jirama installé sur le bas-côté de la chaussée. Résultat, le choc a grièvement blessé les deux occupants de la voiture, lesquels ont été évacués d'urgence à l'hôpital le plus proche. La circulation sur cet axe a été perturbée pendant quelques minutes. Une coupure de courant s'est produite mais la situation est revenue à la normale grâce à l'intervention des éléments de la gendarmerie. Cette dernière a conclu que l'excès de vitesse et l'imprudence du conducteur de la voiture étaient la cause de l'accident.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X