Mali: António Guterres condamne l'attaque meurtrière contre des civils à Songho, dans le centre du pays

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné l'attaque perpétrée vendredi près du village de Songho dans le centre du Mali, qui s'est soldée par la mort d'au moins 30 civils et plusieurs blessés

Des soldats de la paix de l'ONU patrouillent dans la région de Mopti, dans le centre du Mali

" Le Secrétaire général condamne fermement l'attaque perpétrée contre des civils le 3 décembre près du village de Songho, sur la route Songho-Bandiagara, dans le centre du Mali, au cours de laquelle au moins 30 civils ont été tués et plusieurs autres blessés ", a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric dans un communiqué publié dimanche en fin d'après-midi.

" La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a dépêché des casques bleus dans la région ", a-t-il ajouté.

Dans la même déclaration, le chef de l'ONU présente ses profondes condoléances aux familles endeuillées. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Selon lui de telles attaques délibérées contre la population civile constituent de graves violations du droit international des droits de l'homme et du droit international humanitaire.

" La MINUSMA est prête à aider les autorités maliennes à traduire en justice les auteurs de ces crimes ", a fait valoir António Guterres.

" Le Secrétaire général réitère le soutien continu et la solidarité des Nations Unies avec le peuple et le gouvernement du Mali, notamment en renforçant la capacité de la MINUSMA à protéger les civils dans le centre du Mali et en soutenant une stratégie dirigée par le gouvernement pour stabiliser cette région ", a-t-il conclu.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X