Gabon: Affaire Ebanega - Le Dr Cyrille Mouyopa compte déposer une plainte

8 Décembre 2021

Non pas contre l'ancien international gabonais qu'il avait comme patient en sélection nationale, mais plutôt contre ceux qui, sur les réseaux sociaux semblent s'en prendre au médecin des Panthères du Gabon.

C'est au cours d'une conférence de presse au siège de la Fédération Gabonaise de Football que le Colonel Docteur Cyrielle Mouyopa a affirmé cela.

Plusieurs semaines après la sortie de Rémy Ebanéga, qui a fait trembler toute une nation, le Dr. Cyrille Mouyopa a répondu à l'intéressé qui l'a cité au cours d'une rencontre avec la presse nationale et internationale. " Le Dr Mouyopa m'a fait signer un engagement que si je meurs sur le terrain, l'Etat gabonais ne sera pas responsable ", avait alors déclaré l'ex défenseur des Panthères du Gabon. Voulant à tout prix rétablir les faits, le médecin de l'équipe nationale de football a répliqué en apportant sa version des faits.

En effet, au cours d'un entrainement de la sélection en 2012 lors de la Coupe d'Afrique des Nations, Rémy Ebanéga a été " victime d'un traumatisme thoracique avec trois côtes fêlées, suite à une violente collision avec Daniel Cousin... face à la volonté farouche du défenseur de vouloir absolument être aligné, et ne voulant prendre aucun risque, le staff médical en pareille circonstance, a fait signer au principal concerné une décharge ", a déclaré le spécialiste de médecine aérospatiale.

L'affaire ayant pris une autre tournure sur les réseaux sociaux avec des déclarations à la limite de l'injure de la part de plusieurs compatriotes, le Dr Cyrille Mouyopa a donc décidé de consulter son avocat et de déposer une plainte contre ceux qui remettent en cause son serment d'Hippocrate sur les plateformes sociales.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X