Ile Maurice: Le virus emporte un autre "frontliner"│Rajesh Girwar - l'ambulancier qui sauvait des vies

11 Décembre 2021

Rajesh Girwar, positif au Covid-19, a rendu l'âme mercredi matin à l'hôpital Dr Bruno Cheong à Flacq. Alors que comme ambulancier dans l'établissement, il a sauvé plusieurs vies mais n'a malheureusement pu préserver la sienne.

Rajesh Girwar, qui habitait à Bramsthan, a commencé à se sentir mal il y a quelques semaines. Mais il n'y a pas prêté attention, pensant qu'il avait de simples douleurs car il avait d'autres soucis de santé et des douleurs sciatiques. C'est lorsque son épouse est aussi tombée malade qu'il a décidé de faire un dépistage contre le Covid-19, le dimanche 21 novembre et les résultats étaient positifs pour Rajesh Girwar.

Sa compagne était négative. Mardi 23 novembre, l'état de santé de Rajesh Girwar ne s'est pas amélioré. Il souffrait de violentes courbatures et se sentait étouffer. Il a demandé conseil à un pharmacien qui lui a dit de vérifier son taux d'oxygène. La famille s'est procurée un oxymètre. Le taux d'oxygène de Rajesh Girwar était de 84 alors qu'il ne doit pas être inférieur à 94. Un médecin du privé est venu l'ausculter et lui a conseillé de se rendre à l'hôpital.

"Nous n'étions pas au courant qu'il fallait surveiller son taux d'oxygène. Le 23, ma mère a effectué un nouveau test, qui s'est, cette fois, révélé positif. Je lui ai fait prendre un antiviral car ce médicament aide afin de ne pas affecter le poumon, protège les bronches et elle surveillait son taux d'oxygène.

Heureusement qu'elle a pu guérir. Malheureusement, dans le cas de mon père, nous n'étions pas au courant et il était trop tard lorsqu'on a su et de plus, il prenait beaucoup de précaution pour ne pas être contaminé. Il avait son gel hydroalcoolique tout le temps sur lui et dans sa voiture. Les médecins nous ont dit qu'il a contracté le variant Delta", regrette sa fille Jenita. Cette dernière explique que son père était assi diabétique mais il contrôlait sa glycémie.

Rajesh Girwar, qui a célébré ses 64 ans le 26 octobre, était un passionné de voyage et rêvait de faire une croisière en famille après sa retraite prévue en mars 2022. Il aimait aussi les animaux. Il avait des poissons, des oiseaux et un chien.

Il disait que sa personnalité reflétait son nom, Girwar, qui contient le mot war signifiant la guerre. Il disait être un "warrior". Durant la pandémie, il s'était dit prêt pour cette bataille. Il était doublement vacciné à l'AstraZeneca. Ses collègues, encore affligés par la mort de l'infirmière Oomah Lallchand ont perdu un autre des leurs. Rajesh Girwar était très populaire dans son village et aidait tout le monde à l'hôpital comme au centre de dialyse de Riche-Mare. Ses proches disent que les malades étaient ses amis.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X