Sénégal: Les producteurs invités à adhérer au CGER pour cultiver la transparence

Saint-Louis — Oumar Bouya Niang, le président de l'Union des producteurs de Mbagam, dans le département de Dagana (nord), invite les leaders des organisations des producteurs à collaborer avec le Centre de gestion et d'économie rurale (CGER-Vallée) qui promeut la transparence dans la gestion des financements alloués par les bailleurs de fonds.

"Les leaders des associations de producteurs doivent s'approcher de CGER-Vallée qui met en avant la transparence dans la gestion", a conseillé M. Niang, au terme d'une journée de sensibilisation des membres de cette structure installée dans la vallée depuis 2004.

Selon lui, "depuis cette date, le monde rural a connu une évolution notable dans le mode de gestion". Il explique que "chaque année, les producteurs rendent compte à leurs bailleurs dans la transparence sur la destination des financements acquis auprès d'eux".

De 30 au départ, le nombre d'associations membres du CGER-Vallée a atteint aujourd'hui 500, a-t-il relevé. Il indique que toutes les structures qui connaissent des difficultés et des problèmes avec leurs bailleurs sont celles dont les dirigeants sont réticents à l'idée d'adhérer au Centre.

Avant de bénéficier d'un nouveau financement, dit-il, le producteur membre du CGER-Vallée doit d'abord rendre compte sur les fonds déjà reçus.

Le directeur de CGER-Vallée explique l'organisation d'une journée par la volonté de la structure de s'étendre à l'échelle nationale, après les résultats probants qu'elle a obtenus dans la vallée.

"Tout producteur qui veut créer un climat de confiance avec les bailleurs est invité à adhérer à notre structure qui met en avant la transparence dans la gestion", souligne-t-il.

Il précise que les producteurs doivent s'acquitter d'une redevance suivant la filière dans laquelle ils évoluent pour bénéficier des services du CGER-Vallée.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X