Sénégal: Signature d'une convention entre le FDTT et Seniran Auto pour l'acquisition de 2000 taxis urbains neufs

Dakar — Le Fonds de Développement des Transports terrestres (FDTT) et Seniran Auto, ont procédé ce mercredi, à la signature d'une convention pour l'acquisition de 2000 taxis urbains neufs montés au Sénégal, annonce un communiqué parvenu à l'APS.

Babacar Gaye, administrateur du FDTT, et le Directeur général de Seniran Auto, Hassan Zakeri, ont conclu cet accord, marquant ainsi une étape cruciale dans le processus de modernisation des services de transport routiers, précise la même source.

Selon lui, cette signature relève de l'aspect financier et fait suite à la convention technique signée, mardi, avec le Conseil Exécutif des Transports Urbains de Dakar (CETUD).

"Le partenariat public privé avec Seniran Auto participe au renouveau du parc automobile du transport public. La mise sur pied d'un mécanisme de financement du rajeunissement de la flotte représente, par ailleurs, un enjeu de compétitivité et de performance économique", souligne-t-on dans le communiqué.

En perspective, signale le texte, des accords sont prévus concernant d'autres segments du transport public tels que les minibus, les gros porteurs et les autocars.

En collaboration avec le FDTT, Seniran Auto compte faire du Sénégal un hub, en vue d'une croissance et d'une conquête du marché sous régional, fait-il savoir.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X