Afrique: Croissance économique - 93 milliards de dollars destinés aux pays pauvres

Le siège de la Banque mondiale à Washington, D.C.

La Banque mondiale a annoncé, le 16 décembre, que l'Association internationale de développement (IDA) s'était vue doter d'un financement de 93 milliards de dollars pour aider les pays à faible revenu à faire face à la crise de la covid-19 et à stimuler la croissance économique.

C'est une aide record qui montre l'étendue des besoins face à la crise sanitaire qui touche particulièrement les plus démunis. Il s'agit, selon un communiqué de l'institution financière, de la plus grande " reconstitution de ressources " jamais accordée à l'IDA, qui octroie des prêts à 74 pays dont la plupart se trouvent en Afrique.

L'argent permettra, estime la Banque mondiale, de limiter la casse sociale. Un tiers des fonds devrait aussi être consacré au réchauffement climatique et aux politiques d'adaptation, car les conséquences du dérèglement climatique sont tout aussi dévastatrices que celles de la pandémie.

L'IDA est une institution du groupe de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète en leur accordant des subventions et des prêts à taux d'intérêt faibles ou sans intérêt pour des projets et programmes qui stimulent la croissance économique, réduisent la pauvreté et améliorent la vie des personnes pauvres. Elle a toujours été principalement financée par les contributions des Etats membres. Les donateurs se réunissent tous les trois ans pour reconstituer ses ressources. Elle s'attache à promouvoir le développement, via l'éducation, la santé, les services de base. La moitié des sommes engagées est constituée des dons et le reste des prêts concessionnels à taux zéro.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X