Sénégal: L'UGB abrite une conférence internationale sur les espèces envahissantes

Saint-Louis — Le centre de calcul de l'université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis abrite depuis mardi une conférence internationale de trois jours sur les espèces envahissantes, a constaté l'APS.

La rencontre réunit une trentaine de pays africains et des représentants de l'Institut de Recherche et Développement (IRD).

Les espèces envahissantes sont des espèces animales, végétales ou microbiennes qui étendent leur aire de répartition géographique suite aux changements environnementaux et aux activités humaines, renseigne Nathalie Gautier de l'IRD, dans un entretien avec des journalistes.

Selon Mme Gautier, "elles peuvent avoir une influence majeure sur la biodiversité indigène et les services écosystémiques, santé humaine ou animale, production et stockage alimentaire".

Il est urgent de mener une recherche globale pour y trouver une solution, explique-t-elle, mettant l'accent sur le coût économique et sociétal énorme de ces espèces envahissantes.

"L'objectif de cette conférence est d'alimenter la réflexion sur les différentes approches qui permettent de prévenir ou d'atténuer les impacts négatifs des espèces envahissantes", indique un document remis à la presse.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X