Cameroun: Polémique autour de la fiabilité des tests Covid dans les aéroports

En visite dans le pays, le président de la Confédération africaine de football Patrice Motsepe s'est engagé lundi 20 décembre à faire de la CAN " un succès ". Alors qu'un passe vaccinal à jour et un test négatif ont été imposés aux supporteurs qui viendront assister à la compétition, une polémique grandit autour de la qualité des tests Covid réalisés dans les aéroports de Yaoundé et de Douala.

Jean-Michel Nitcheu se dit inquiet. Depuis le début du mois de décembre, le député du Social Démocratic Front a reçu plusieurs dizaines de témoignages lui signalant que les tests antigéniques réalisés à l'arrivée dans les aéroports camerounais n'étaient pas faits dans les règles : " Des passagers qui arrivaient au Cameroun, qui étaient étonnés de la façon dont les tests étaient faits. L'étape de prélèvement était bâclée : la tige devant servir au prélèvement n'était pas introduite dans le nez. Et par la suite, bien évidemment, tout le monde était déclaré négatif. "

Pour le député d'opposition, pas de doute, c'est l'indice d'une pénurie de test. Faux, répond le ministre de la Santé publique, Manaoudi Malachie : " Nous avons suffisamment de tests, je dis bien suffisamment de tests dans nos aéroports. Et les délégués régionaux que ce soit à Yaoundé pour l'aéroport de Yaoundé, de Douala pour l'aéroport de Douala, se tiennent toujours prêts pour pouvoir surveiller les stocks à ce niveau-là, parce que nous ne devons pas manquer de stocks. Et aujourd'hui sur le territoire camerounais, nous avons plus de 2 millions de tests. Comment pouvons-nous penser que nous avons plus de 2 millions de tests mais qu'on ne les amène pas dans les aéroports ? On n'a pas de rupture. "

Le ministre de la Santé souligne que les personnels qui font les tests dans les aéroports sont agréées par l'OMS et que le Cameroun a lancé une campagne d'intensification de la vaccination anti-Covid pour augmenter le taux d'immunité sur le territoire national.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X