Afrique de l'Ouest: Zone UEMOA - Progression de 1,8% du PIB en 2020 selon l'Ansd

Dans un rapport consulté par Le Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos), l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a analysé la croissance dans l'Uemoa. Elle renseigne que dans l'Uemoa, le taux de croissance est resté positif.

En effet, révèle l'Ansd, le Pib a enregistré une progression de 1,8% en 2020 contre 5,7% en 2019. La décélération de la croissance est liée notamment à une baisse de l'activité dans les branches des industries manufacturières, du tourisme et du transport en relation avec les mesures de restriction prises par les Etats membres pour limiter la propagation du virus dans l'Union. Dans l'espace Cedeao, ajoute l'Ansd, la crise sanitaire a également eu un impact négatif sur les économies avec une croissance de -1,1% en 2020, après +3,1% en 2019.

Selon l'Ansd, le Pib mondial a diminué de 3,5%1 en 2020 et celui de la zone Ocde de 4,8%, soit des baisses nettement plus importantes que lors de la crise financière mondiale. Dans certains pays européens et économies de marché émergentes, le recul de la production a été particulièrement prononcé, en raison de difficultés à maîtriser la pandémie et de l'importance du secteur des voyages et du tourisme dans de nombreuses économies.

Dans d'autres pays, dont bon nombre appartenant à la région Asie Pacifique, la réduction de la production en 2020 n'a été que modérée, grâce aux mesures de santé publique énergiques et efficaces prises pour stopper la propagation du virus et à l'effet stimulant du redressement rapide de la Chine sur la région. Ces mesures prises ont induit la baisse du commerce mondial de 5,3%, après des prévisions de chute à 9,2% en octobre 2020. En Afrique subsaharienne, le taux de croissance du PIB est évalué à -1,7% en 2020 après +3,2% en 2019, reflétant notamment l'impact de la crise sur les économies dépendantes du tourisme et des exportations de produits de base.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X