Sénégal: Notation financière - L'agence WARA décerne la note A - à TotalEnergies Marketing Sénégal

Pour sa notation de décembre 2021, la West Africa Rating Agency (WARA) a décerné à TotalEnergies Marketing Sénégal la note de long terme " A- ", en grade d'investissement, a annoncé la direction de cette agence de notation basée à Dakar.

Quant à la notation de court terme, elle est " w-3 ". Selon toujours WARA, la perspective attachée à ces notations reste stable.

La direction de WARA est d'avis que la notation de TotalEnergies Marketing Sénégal reflète << un marché sénégalais de la distribution de produits pétroliers en croissance (+25% sur cinq ans), une position de leader de marché, une gouvernance saine et un actionnariat solide, dont bénéficie pleinement la Compagnie, un bon niveau de compétitivité hors prix, (excellente image de marque, gamme exhaustive, maillage territorial dense). >>

En revanche, souligne WARA, la notation de cette société est contrainte par des prix régulés, donc exogènes, une très forte intensité concurrentielle, une baisse des parts de marchés au cours des cinq dernières années, reflétant une dégradation de la compétitivité hors-prix et une marge de profit très faible au regard de la méthodologie WARA (1,2% en moyenne sur les cinq dernières années).

L'agence WARA avance par ailleurs qu'une amélioration de la notation de TotalEnergies Marketing Sénégal est tributaire des facteurs suivants: une hausse de ses volumes de vente et parts de marché, une meilleure efficience d'exploitation et/ou une optimisation des frais généraux (amélioration de la marge nette), le renforcement de sa compétitivité hors-prix, une hausse significative des prix de vente des carburants (hausse de la marge sur coûts variables) et une amélioration de la situation sanitaire et économique mondiale, favorisant le niveau d'activité économique du pays et donc de la Compagnie.

A contrario, la direction de WARA avance qu'une détérioration de la notation de TotalEnergies Marketing Sénégal serait la conséquence d'une poursuite des baisses de parts de marché pouvant menacer sa position de leader et la réalisation des volumes nécessaire au maintien d'un niveau de rentabilité adéquat, d'une dégradation dans les conditions d'exploitation et/ou une hausse significative des frais généraux conduisant à une détérioration de la marge nette, d'une détérioration de sa compétitivité hors prix, d'une baisse des prix de vente du carburant (baisse de la marge sur coûts variables et d'une prolongation dans la durée des restrictions sanitaires, contraignant l'activité économique du pays et donc le niveau d'activité de la compagnie, souligne la direction de cette agence.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X