Cote d'Ivoire: Mamadou Touré, aux élèves transférés au centre du service civique de brimbresso, à leur sortie - " Vous serez des ambassadeurs de la non-violence dans vos établissements"

Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l'Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, a procédé le dimanche 2 janvier 2022 à la sortie officielle des élèves interpellés et transférés au centre du service civique de Brimbresso pour leur resocialisation .À cette occasion, il a demandé aux jeunes d'être des ambassadeurs de la non-violence dans leurs établissements

Interpellés et transférés dans un centre de service civique depuis le 17 décembre pour certains et 18 décembre 2021 pour d'autres, ces élèves ont enfin regagné leurs domiciles respectifs.

Mais avant, le ministre Mamadou Touré les a mandatés à être des ambassadeurs de la non-violence dans leurs différents établissements. " Nous sommes d'accord que vous serez des ambassadeurs de la non-violence dans vos établissements et que vous allez sensibiliser vos camarades pour ne pas qu'ils s'adonnent à la violence ", a lancé Mamadou Touré.

"Il reviendra à l'éducation nationale et à la justice de prendre la décision finale"

Il les a également invités à saisir la seconde chance qui leur est donnée.

" Aux jeunes, vous qui allez retourner dans vos établissements, je souhaite que vous saisissiez la seconde chance qui vous est donnée. Parce que vous êtes en procédure administrative et les écoles vont produire des sanctions. En tant que responsables du dispositif du service civique, nous allons faire des plaidoyers. Mais il reviendra à l'éducation nationale et à la justice de prendre la décision finale. Nous, notre rôle était de vous inculquer les raisons de principes et de faire en sorte que vous ne reversez plus dans la violence ", a-t-il déclaré.

Un dispositif de suivi mis en place

Un dispositif de suivi a été mis en place, pour ces jeunes qui sont sortis afin qu'ils ne retombent dans la violence. Notons que ces élèves au nombre de 70, ont été, depuis deux semaines, soumis aux activités de resocialisation, de discipline, d'appropriation des valeurs républicaines, du civisme.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X