Congo-Kinshasa: CENI - Come-back sur la nomination d'un nouveau secrétaire exécutif national très "contesté"

Ça y est ! Le Bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est au complet. Les trois délégués de l'opposition ont été notifiés par le cabinet du Président de la République.

En même temps, le Bureau de la CENI a également jeté son dévolu sur Thotho Totokani Mabiku, pour remplacer Ronsard Malonda, à la tête du Secrétariat exécutif national.

En parlant des délégués de l'opposition à la CENI, d'ores et déjà, une correspondance du Directeur de Cabinet du Chef de l'Etat a notifié les concernés. "En exécution de l'ordonnance n°21/102 du 24 décembre 2021 de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, portant investiture en qualité de Questeur de la Commission Electorale Nationale Indépendante, j'ai l'honneur de vous notifier l'ordonnance précitée et vous transmettre à l'occasion, les vives félicitations de l'autorité suprême", peut-on lire dans cette correspondance. De son côté, la CENI renseigne que chacun des trois membres investis a reçu la notification.

Didi Manara, bien que désavoué par le PPRD, occupe la 2èmevice-présidence de la CENI. Agée Matembo, le même qui était à la tête des frondeurs du FCC ayant malmené Raymond Tshibanda, est désigné Questeur tandis que Jean Ilongo Tokole est membre de la plénière. La cellule de crise du FCC avait réitéré la position de leur famille politique, qui s'est déclarée non-concernée par la désignation des délégués de l'opposition à la CENI. La preuve en est que celui qui dirigeait des mains de maître le groupe parlementaire du FCC à l'Assemblée nationale, a été désavoué et remplacé par François Nzekuye. Le camp Kabila insiste sur le consensus et prévient que tout membre désigné le serait à titre personnel.

Il y a lieu de noter qu'en ce qui concerne le choix du remplacement de Ronsard Malonda, conformément aux us et coutumes de recrutement à la CENI, un avis d'appel public à candidatures a été publié le 14 décembre 2021 et un concours de recrutement a été organisé du 24 au 29 du même mois. Une mention y relative est bien lisible sur l'acte de la décision: " Vu la décision n°021/CENI/BUR/21 du 14 décembre 2021 portant Appel à candidatures pour les postes de Secrétaire exécutif national et de Secrétaire exécutif national adjoint de la CENI "; et " Vu l'avis d'appel public à candidatures n°004/CENI/BUR/2021 "; et aussi: " Vu les résultats obtenus par le prénommé à l'issue des épreuves organisées du 24 au 29 décembre 2021". Thotho Mabiku a été validé par l'Assemblée plénière de la CENI pour être le nouveau Secrétaire exécutif national ".

En rapport avec des accusations portées sur ce nouveau Secrétaire exécutif national de la CENI, aux dernières nouvelles, le concerné n'est pas tombé à la CENI comme un cheveu dans la soupe. Thotho Totokani Mabiku était l'expert délégué de Martin Fayulu, Coordonnateur de la Dynamique de l'opposition, depuis mai 2018, auprès de la centrale électorale. Ces notifications et nominations renforcent la thèse de la tenue des élections en 2023.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X