Afrique de l'Ouest: BRVM - Légère baisse de la capitalisation boursière du marché des obligations

La capitalisation boursière du marché des obligations de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a enregistré une légère baisse de 81 millions de FCFA au terme de la séance de cotation du mardi 11 janvier 2022.

Cette capitalisation est passée de 7225,129 milliards de FCFA lors de la séance du lundi 10 janvier à 7224,319 milliards de FCFA ce mardi 11 janvier 2022.

Celle du marché des actions est par contre en hausse de 15,121 milliards de FCFA, s'établissant à 6135,091 milliards de FCFA contre 6119,970 milliards de FCFA la veille.

Du côté des deux indices, l'embellie continue. L'indice BRVM 10 (indice des 10 valeurs phares) a ainsi progressé de 0,69% à 158,47 points contre 157,38 points la veille. De son côté, l'indice composite (indice général de la Bourse) s'est rehaussé de 0,25% à 203,93 points contre 203,43 points précédemment.

Par contre, la valeur totale des transactions est en baisse, se situant à 283,953 millions de FCFA contre 410,267 millions de FCFA précédemment.

Le Top 5 des plus fortes hausses de cours est respectivement occupe par les titres BOA Côte d'Ivoire (plus 6,24% à 5 790 FCFA), SETAO Côte d'Ivoire (plus 5,63% à 750 FCFA), Safca Côte d'Ivoire (plus 4,35% à 840 FCFA), ETI Togo (plus 4,17% à 25 FCFA et Oragroup Togo (plus 3,66% à 4 250 FCFA).

Le Flop 5 des plus fortes baisses de cours est respectivement occupé par les titres BOA Mali (moins 7,37% à 1 320 FCFA), Air Liquide Côte d'Ivoire (moins 7,19% à 775 FCFA), Crown Siem Côte d'Ivoire (moins 7,14% à 650 FCFA), Servair Abidjan (moins 4,69% à 1 525 FCFA) et Total Sénégal (moins 2,76% à 1 935 FCFA).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X