Madagascar: Centrales thermiques - Insuffisance de la quantité de carburant livré

Le délestage s'est intensifié. Lundi soir, alors que le chef d'Etat, Andry Rajoelina, le ministre de l'Energie et les hauts responsables de la Jirama étaient en visite à Andekaleka, le black-out a frappé plusieurs localités d'Antananarivo. La coupure a duré jusqu'à cinq heures, le soir, après deux heures de coupure pendant la journée. Ces coupures n'auraient pas été prévues, selon le ministère de l'Energie et des hydrocarbures. " La Jirama a déjà programmé les heures et les quartiers concernés ".

Le ministère de l'Energie et des hydrocarbures affirme l'augmentation du gap de production en électricité, engendrant l'intensification du délestage. Le délestage qui était prévu à 30 mégawatts, après l'explosion survenue à la centrale hydroélectrique à Andekaleka, a augmenté à 100 mégawatts, selon Andry Ramaroson.

Il dénonce l'insuffisance de carburant livré nécessaire pour faire fonctionner les centrales thermiques de Mandroseza et d'Ambohimanambola." Lorsque la centrale d'Andekaleka ne tourne pas à plein régime, la Jirama doit combler le gap avec les autres infrastructures qui fonctionnent grâce aux carburants. Malheureusement, la quantité de carburant livré est insuffisante".

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X