Congo-Kinshasa: Goma fait face à une carence accrue de l'eau potable

Un homme attend patiemment son tour pour s'approvisionner en eau potable à un point d'eau de Pulka. État de Borno, Nigéria, février 2021.

Les habitants de la ville de Goma en RDC font face depuis quelques jours à un manque d'eau potable alarmant alors que la ville est située sur les bords du lac Kivu. Cela fait près d'une semaine que l'eau ne coule plus au robinet, un grand désagrément pour les habitants.

À Goma, beaucoup de jeunes filles et garçons viennent remplir leurs bidons d'eau au Lac Kivu. Amanda Nabashaho, une étudiante, n'est même pas allée aux cours, dans son quartier, l'eau est absente depuis plus de 4 jours. C'est pourquoi elle veut stocker une bonne quantité d'eau.

"Je n'ai même pas étudié, je vais faire quatre à cinq tours pour remplir les bidons d'eau à la maison, je veux mettre en stock une grande quantité parce que ça fait au moins quatre ou cinq jours comme ça qu'on n'a pas d'eau dans le quartier", confie-t-elle.

Le manque d'eau fait des victimes de vol et viol

Ce manque d'eau dans plusieurs quartiers de Goma expose aussi les habitants à divers risques sécuritaires quand ils se lèvent tôt pour aller chercher de l'eau. C'est ce que révèle Claude Rugo, président du conseil communal des jeunes de la commune de Karisimbi, une des communes de la ville de Goma.

"L'eau ne coule plus des bornes-fontaines, et là, les paisibles citoyens souffrent. Lorsqu'ils se lèvent tôt le matin pour aller au lac, ils se retrouvent parfois face à des bandits qui leur volent leurs téléphones, qui commettent même des agressions", révèle-t-il.

Les acteurs de la société civile pointent un doigt accusateur les responsables de la société chargée de la distribution de l'eau car cela durr plus de cinq jours sans aucune communication de la REGIDESO.

Réparations "dans les meilleurs délais"

Son directeur provincial, David Angoyo, rassure que les travaux sont en cours afin que les canalisations endommagées soient réparées dans les meilleurs délais.

"Nous sommes en train de réparer le tuyau qui a éclaté. C'est le même tuyau qui transfère l'eau vers le nord de la ville. C'est le grand dorsal là qui a connu l'éclatement. Hier on a lancé les travaux, ça a marché jusqu'à trois heures, à nouveau il y a eu la fuite, on est à nouveau toute à l'œuvre, on prépare une autre pièce robuste pour espérer finir cette nuit", rassure le directeur provincial de la REGIDESO.

L'eau se raréfie alors que cette ville fait face à des contaminations au coronavirus, les autorités sanitaires appellent au respect des mesures barrières comme le lavage des mains qui presque est impossible sans eau.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X