Congo-Kinshasa: Clôture de trois journées d'hommages au Nodasa - Mgr Tharcisse Tshibangu inhumé avec tous les honneurs

Mercredi 12 janvier 2022, était la clôture de trois journées de deuil et d'hommages en l'honneur de Monseigneur Tharcisse Tshibangu Tshishiku, à l'Université de Kinshasa (UNIKIN), où il a été Recteur à l'époque de l'Université Nationale du Zaïre, UNAZA.

Des hommages académiques de l'Unikin lui ont été rendus devant le bâtiment administratif de cette alma mater, puis à la paroisse Notre Dame de la Sagesse, où il a été inhumé en considération de son rang et de sa contribution dans la mission de l'Eglise, à travers son existence dévouée.

Décédé le 29 décembre à l'âge de 88 ans alors qu'il était interné aux Cliniques Universitaires de Kinshasa, ses obsèques ont eu lieu durant trois jours successifs, à Kinshasa. Lundi 10 janvier, des hommages académiques avaient été rendus à Monseigneur Tshibangu, placés sous le thème de la science et de la culture. Plusieurs pointures du monde scientifique, académique, littéraire... ont participé à ces obsèques tenues au Musée Nationale de la RD. Congo, à l'instar du Professeur Docteur Jean-Jacques Muyembe. Le numéro 1 de l'ESU, le Ministre Muhindo Nzangi a lui aussi, rehaussé de sa présence cette cérémonie qui s'est déroulé entre 10 et 18 heures.

Le jour suivant, le mardi 11, une autre cérémonie a été organisée au Palais du Peuple, où cette fois-là, les officiels du pays ont rehaussé de leur auguste présence pour rendre des hommages déférents à cette personnalité de forte carrure, qui a été à la fois homme d'Eglise, scientifique et académicien, et dont la vie a été un sacrifice quotidien pleinement consenti, au rayonnement de la culture et du savoir proprement congolais (étant l'un des pionnier de la congolitude), et africain.

Cette deuxième journée, celle du 11 janvier 2022, marquera à jamais l'histoire de la RD. Congo. En effet, le Chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, venu présenter ses derniers hommages au feu Monseigneur Tharcisse Tshibangu Tshishiku, en présence des présidents des deux chambres du parlement, du Premier Ministre, des Membres du Gouvernement, de distingués invités en grand nombre, et de la famille biologique de l'illustre disparu, s'est incliné devant la grandeur de cet homme, en l'élevant au rang de "Grand Cordon" de l'ordre des héros nationaux Kabila-Lumumba. La consécration et le parachèvement de sa noble existence, la reconnaissance de la Nation entière envers cet homme de Dieu, qui a su concilier foi et raison, culture et science, évolution et authenticité : une fierté nationale !

C'est le mercredi 12 qu'il a été inhumé, après une troisième cérémonie devant le bâtiment administratif de l'UNIKIN, où professeurs, comité de gestion, et étudiants, s'étaient rassemblés pour saluer la mémoire de celui qui a porté haut l'étendard de l'UNAZA, qui était constitué de l'Université de Kinshasa, de l'Université de Lubumbashi et de l'Université de Kisangani. Sa contribution dans la recherche est telle que, son ombre planera encore longtemps sur la communauté scientifique. De la théologie à l'égyptologie, de la neuroscience aux sciences prospectives. A considérer son parcours, Monseigneur Tharcisse Tshibangu était réellement un savant, au même titre que Cheik Anta Diop, avec qui il a aussi collaboré.

En vue de son inhumation, une messe a été dite pour le repos de son âme à Notre Dame de la Sagesse, NODASA en sigle, par le Cardinal Fridolin Ambongo en personne, une marque de reconnaissance, pour ce qu'a été Monseigneur Tshibangu en considération à son apport si précieux dans l'accomplissement de la mission de l'Eglise en RD. Congo. A cette messe, Mboso Nkodia et Bahati Lukwebo, respectivement Président de la Chambre Basse et de la Chambre Haute du Parlement, le Président de la Cour Constitutionnelle, le chef de la maison civile du Chef de l'Etat, le Ministre de l'ESU, et tant d'autre hauts fonctionnaires de l'Etat, ont fait le déplacement, pour faire leurs adieux au grand esprit qu'était Monseigneur Tharcisse Tshibangu, mais aussi pour soutenir sa famille éprouvé, ne faisant qu'un seul ensemble, car la République Démocratique du Congo toute entière est sa famille.

Né le 24 avril 1933 à Kipushi, dans le Haut-Katanga, c'est en 1959 qu'il entrera dans les ordres, au Grand Séminaire de Moba. En 1961, il obtient son diplôme de licence en Théologie, à l'Université Lovanium, devenir Université de Kinshasa, avant de s'envoler pour la Belgique, à l'Université de Louvain, d'où il sortira avec un doctorat en Théologie. Réclamé par le feu Cardinal Malula, il rentrera à Kinshasa en 1970, et deviendra la même année, évêque auxiliaire de Kinshasa. Recteur de l'UNAZA, évêque émérite, prélat catholique... Président du Conseil Administratif de l'Université du Congo, la plus haute institution au sommet des Universités congolaise, la longueur et la diversité de son curriculum n'a eu d'égale que sa longévité et son ouverture d'esprit. Même ayant trop embrassé, Monseigneur Tharcisse Tshibangu Tshishiku, n'a jamais mal étreint.

Caleb Assana

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X