Madagascar: Gare routière " Fasan'ny karàna " - Le système de rotation met tout le monde d'accord

Direction collégiale assurée par six vice-présidents pour la gare routière Fasan'ny karàna.

Les choses se sont enfin calmées au sein du comité de gestion de la gare routière Fasan'ny karàna (Komity mpiara-mitantana ny tobim-piantsonana Fasan'ny karàna ou KMMTF), après une période de tension quant à la gestion et la présidence de cette gare routière, suite au décès d'Adrien José Andrianaivo récemment, et la désignation de Fredinard Rakotondrafara pour assurer la présidence de cette gare routière sise sur la route Digue.

Décision a ainsi été prise au cours d'une réunion tenue, mardi dernier, entre les parties prenantes, incluant le ministère des Transports et de la Météorologie, ainsi que l'Agence des Transports Terrestres (ATT) de désigner six vice-présidents qui assureront à tour de rôle la gestion quotidienne de la gare routière. Il s'agit de Rojo Mario Randrianarimanana, de la coopérative Cotransma ; Frédéric Razafindrabe (Cristal Transport), Martin Randriaparany (Trans Maneva), Velomanantsoa Rakotoarivelo (KOPFMM), Vincent de Paul Razafimanantsoa (Tanjona) et Fredinard Rakotondrafara (Besady).

Ainsi, le système de rotation pour la gestion tournante de la gare routière Fasan'ny karana met tout le monde d'accord. Cette direction collégiale permet aux acteurs de ce comité de se trouver à un même niveau de responsabilité. Pour rappel, Fredinard Rakotondrafara a terminé à la seconde place lors de l'élection du président de la Gare routière Fasan'ny karàna. Raison pour laquelle le ministère a considéré, selon les textes que le candidat arrivé second à l'élection est appelé à occuper ce poste de président, si celui-ci venait à être vacant comme c'était le cas après le décès du président élu.

Cette désignation n'a pas fait l'unanimité et était à l'origine d'un conflit au sein du comité de gestion de la gare routière. Avec la mise en place de la direction collégiale, espérons que l'incident est bel et bien clos.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X