Congo-Kinshasa: L'équipe de la Commission électorale nationale indépendante affiche complet

Siège de la CENI à Kinshassa

Investis par l'Assemblée nationale après plusieurs semaines de tergiversation, trois représentants de l'opposition - en l'occurrence le Front commun du Congo, mouvement de l'ancien président Joseph Kabila - ont finalement rejoint les rangs. Et ce jeudi 13 janvier 2022, ces trois opposants ont prêté serment devant la Cour constitutionnelle : Didier Manara, Agée Matembo et Jean Ilongo. Une autre frange du FCC ne se sent pas concernée par cet acte.

La Cour constitutionnelle a pris acte du serment de ces nouveaux membres de la Céni. Leurs noms ont été proposés par la Dynamique progressiste révolutionnaire, une sensibilité du FCC, après des discussions houleuses au sein de la plateforme. Ces débats se sont déroulés sous l'œil impassible de l'ex-président Joseph Kabila.

Le jeune Constant Mutamba, leader de la Nogec qui pilote la Dynamique révolutionnaire, explique pourquoi son groupe a opté pour sa présence dans la Céni : " Kabila, c'est une philosophie. Il ne faut donc pas le ramener sur un débat de bas étage. Je crois qu'il en va d'ailleurs de son honneur que de voir le processus électoral se pérenniser. "

C'est un non-événement, rétorque Marie-Ange Mushobekwa, chargée de communication au sein de la cellule de crise mise en place par l'autorité morale Joseph Kabila : " Nous allons continuer à nous battre pour que la loi électorale, qui sera votée lors de la prochaine session de mars, garantisse la transparence des élections. "

Au poste stratégique de questeur, l'opposition a aligné Agée Aje Matembo Toto, 50 ans. Détenteur d'une licence en sciences politiques et administratives, il a occupé de nombreuses fonctions, dont celle ministre de l'Aménagement du territoire.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X