Congo-Kinshasa: Acquisition des subventions financières du COPA - PADMPME - Les jeunes entrepreneurs lauréats sensibilisés sur le respect des procédures

Le Projet d'Appui au Développement des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME) a organisé ce jeudi 13 janvier 2022 une séance d'information et d'orientation à l'intention des jeunes entrepreneurs lauréats du Concours du Plan d'Affaires (COPA).

Tenue dans la salle de conférence du Centre des Handicapés à Kinshasa, cette rencontre a permis aux organisateurs et animateurs d'orienter les jeunes sur le processus d'octroi de la subvention ainsi que sur les prochaines étapes à parcourir. Car, à ce jour, plusieurs d'entre eux ne sont encore qu'au niveau du cadrage et de la constitution des documents juridiques et administratifs pour leurs entreprises.

Il était question également d'avoir avec eux un échange franc et sincère autour de l'accès à la subvention qui, normalement, est conditionnée à plusieurs formalités juridiques et administratives légales impératives. C'est ce qui, d'ailleurs, a été à la base de certaines rumeurs, du reste, dénuées de tout fondement qui, désespérément, tentaient d'insinuer que le PADMPME aurait joué un double jeu dans cette affaire de sélection des jeunes entrepreneurs, après le Concours du Plan d'Affaires, COPA en sigle.

Documents au Guichet unique

A cette matinée d'information, Alexis Mangala, Coordonnateur du PADMPME, les membres du Consortium Deloitte-I&F chargé de la mise en œuvre de la composante COPA ont respectivement, fourni aux sélectionnés des données importantes pour leur évolution.

A l'ordre du jour, ils leur ont rappelé la nécessité de l'obtention de quelques documents auprès du Guichet Unique de Création d'Entreprises relatifs à la constitution de leurs entreprises. Il s'agit, entre autres, du RCCM, Numéro d'impôt, numéro d'Identification nationale ainsi que d'autres documents importants qui leur permettront ainsi d'accélérer ce processus de financement.

Dans le respect de l'ordre, ils ont insisté sur la présentation de ces éléments administratifs qui seront des compléments à leurs dossiers respectifs, afin de rendre éligibles, les activités de chacun. Car, leur bénéfice en dépend.

Portée significative

La deuxième partie de ces échanges était axée sur le plan détaillé du processus de financement, expliqué par le Coordonnateur du PADMPME, qui expliqué la quintessence du programme ne consistant pas seulement à une subvention, mais à un accompagnement pédagogique, afin d'outiller les concernés dans la performance de leurs entreprises.

Pour Alexis Mangala, parmi le pré-requis du décaissement, outre les documents administratifs, les jeunes entrepreneurs sont priés d'ouvrir un compte bancaire dans une banque partenaire et signeront une convention de financement avec l'UCP progressivement.

Après ces étapes, peut-on déclarer, il est prévu, pour eux, des accompagnements par des formations et des coachings individuels et en groupes, adaptés à leurs préoccupations.

C'est en dernière phase qu'il sera question de la transmission du dossier de décaissement, en sélectionnant les fournisseurs de chacun. Il a aussi saisi, par ailleurs, cette même occasion, pour rappeler le sérieux de tous et l'honnête durant ce processus, s'ils tiennent vraiment à accéder à cette subvention.

Pour leur part, les jeunes entrepreneurs ont aussi exprimé leurs préoccupations et difficultés rencontrées dans des différentes formalités. Alexis Mangala, Coordonnateur du PADMPME ainsi que les membres du Consortium Deloitte-I&F chargé de la mise en œuvre de la composante COPA y ont répondu.

Il faudra rappeler que c'est depuis le 11 novembre qu'a été publiée solennellement la liste de candidats lauréats au Concours du Plan d'Affaires, comptant pour la Ville-Province de Kinshasa qui, à elle seule, totalise près de 119 lauréats.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X