Cameroun: Un prêtre arrêté dans le sud-est du pays

Yaoundé — Un prêtre camerounais, le Père Bekong Tobias, a été capturé par des hommes armés qui appartiendraient aux forces de sécurité, le 2 janvier, près de la paroisse de Saint Charles Lwanga, à Checkpoint-Molyko, Buea, dans la région anglophone du sud-est du Cameroun, où depuis des années il y a un conflit entre l'armée et les indépendantistes. Selon un témoin, le prêtre, qui est également doyen du collège Saint-Paul de Bojongo, a été bloqué par des hommes armés qui, sans dire un mot, l'ont brutalement poussé dans un camion militaire.

Les soldats ont également fouillé la voiture du prêtre, mais n'ont rien trouvé de compromettant.

Quelques heures plus tard, des officiers de l'armée sont arrivés sur les lieux de l'arrestation et ont tenté de vérifier l'identité des personnes qui avaient procédé à l'arrestation, affirmant qu'ils n'avaient aucune idée de l'unité ou de l'organisation à laquelle elles appartenaient. Selon des témoins, cependant, l'arrestation a été effectuée par des soldats du Bataillon d'intervention rapide (BIR), une unité d'élite de l'armée camerounaise.

Une vidéo de la capture du père Tobias a été diffusée sur les médias sociaux.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X