Afrique: Groupe A - Ces Lions sont vraiment indomptables à domicile

14 Janvier 2022

Quatre buts à un ! Il faut le dire, le Cameroun a pulvérisé l'Éthiopie, le jeudi 13 janvier. Après leur première sortie poussive (2-1) contre le Burkina Faso, les Lions Indomptables ont pleinement lancé leur Can.

Un Cameroun renversant qui est venu à bout d'Éthiopiens d'abord séduisants, mais qui ont explosé en seconde période. Grace à deux doublées : un de Vincent Aboubakar et l'autre de Karl Toko Ekambi. Avec deux succès en autant de rencontres, le pays hôte est la première sélection qualifiée pour les huitièmes de finale de la compétition, avant même son dernier match dans cette poule A.

Après ce gros exploit des Lions, une question taraude l'esprit au Cameroun. Ce groupe va-t-il perpétuer la série d'invincibilité des Lions Indomptables dans leur tanière ?

En effet, cela fait presque un demi-siècle que le Cameroun n'a pas concédé la moindre défaite sur le sol camerounais. Les Lions seniors ont été battus pour la dernière fois le 2 mars 1972 lors de la 8e édition de la Can que le pays organisait. Depuis, au Cameroun, quelle que soit l'équipe, soit les Lions triomphent ou c'est un match nul.

C'est encore cette équipe des Lions Indomptable qui a remonté le 9 janvier dernier un but aux Étalons du Burkina Faso qu'ils ont dressés (2-1), devant le Président Paul Biya. On se demandait alors quelles étaient leurs chances d'être sacrés pour la 6e fois. Et la réponse à la question n'a pas tardé à tomber. Oui! Vincent Aboubakar et ses équipiers gardent toutes leurs chances de réussite à domicile.

Au vu de ce qui s'est passé hier au stade Olembé, même les observateurs les plus avertis sont clairs: le Cameroun est un sérieux client à ce titre 2021. Outre son demi-siècle d'invincibilité sur son sol, beaucoup d'autres enjeux concourent à pronostiquer dans ce sens.

Le pays veut notamment utiliser cette victoire pour raviver chez le Camerounais le sentiment patriotique un peu en souffrance. Arracher les parcelles occupées aux différents mouvements terroristes du Noso ou encore Boko haram...

Pendant un mois de compétition, le pays espère reconstruire leur citoyenneté à travers les victoires de leur équipe chérie. Il faut surtout garder la tête froide et rester dans la Can... sucrée.

Envoyé spécial

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X